Août 032015
 

Programme TV – Film de la nuit : Les tribulation d’une caissière

Mardi 4 août 2015 – France 2 – 1h

Film. Réalisé par Pierre Rambaldi (2011). Scénario de Michel Siksik. D’après l’œuvre de Anna Sam. Musique de Emmanuel Rambaldi. Produit par Big World et Nexus Factory. Coproduit par Orange Studio et France 2 Cinéma. Avec : Déborah François (Solweig), Elsa Zylberstein (Marie), Nicolas Giraud (Charles), Gilles Cohen (Fred), Firmine Richard (Sandy), Alice Belaïdi (Leïla), Jean-Luc Couchard (Mercier), Marc Lavoine (monsieur Ferry), Michel Siksik (monsieur Mimoun) et Anne Loiret (Madeleine).

La vie n’est pas rose tous les jours pour Solweig, caissière dans un supermarché. Mais elle garde le sourire, malgré les remarques souvent déplaisantes des clients et d’un chef teigneux. Peut-être grâce au blog qu’elle tient en secret, où elle s’épanche avec humour sur son quotidien difficile… Un soir, sous la neige, son destin croise celui de Charles. Le jeune homme tombe aussitôt amoureux d’elle, sans se douter qu’ils ne sont pas du même monde. Mais si un simple blog peut changer le sort de milliers de caissières, n’est-il pas permis de croire aux contes de fées ?

Communiqué de presse France 2 – 10 juillet 2015

Déc 262014
 

Le Bon Coin se proclame le N°1 des annonces en France que ça soit pour les particuliers et les professionnels.

Le Bon Coin a eu la très mauvaise idée commerciale de pénaliser les comptes professionnels qui lui faisaient confiances en imposant de payer 3,60 € / annonce. Ceci sans la moindre concertation auprès de sa clientèle et l’élaboration d’un barème tarifaire suivant l’activité.

Un professionnel qui vend une voiture, un appartement ce n’est pas un problème de payer 3,60 € / annonce pour deux mois de visibilités sur LBC.

Par contre, un professionnel vendant des livres d’occasion à 2 € pièce ou d’autres objets à un prix très bas (- 10 €) cela devient grotesque !

Après un avertissement e.mail du 14 novembre 2014, LBC applique ce tarif de 3,60 € / annonce depuis le 27 novembre 2014.

Les conséquences sont désastreuses pour les petites entreprises, commerçant et auto-entrepreneurs ! Emplois, commerces sont donc en périls !

En ce 26 décembre 2014, après un mois, Le Bon Coin perd plus de 400 000 annonces professionnels. S’ajoute plus de 741 000 annonces de particuliers. Même si le rush de la vente des cadeaux de Noël va faire baisser ce chiffre des annonces particuliers…

Le Bon Coin malgré sa popularité et d’être cité régulièrement dans les médias perd + de 1 million d’annonces en l’espace d’un mois.

Faut-il faire confiance à cette société qui maltraite les Professionnels depuis un mois ? Annonceurs publicitaires avec cette perte de 1 million d’annonces, LBC devient un très mauvais coup !

Pour bien comprendre ce qui se passe depuis le 27 novembre 2014, je vous invite à consulter notre communiqué de presse du lundi 8 décembre 2014 : ICI

Phil Marso – Boutique Megacom-ik / Paris 13e

Déc 082014
 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE – Lundi 8 décembre 2014 – Boutique Megacom-ik

LE BON COIN : MÉTHODE COMMERCIALE DE VOYOU EN COL BLANC !

Le Bon Coin se proclame la plus grande agence immobilière de France avec plus de 2 millions d’annonces gratuites concernant la vente et la location de logements.

Depuis le 27 novembre 2014, Le Bon Coin fait payer brutalement des milliers de professionnels détenant une « Boutique Pro » avec seulement un préavis lancé par e.mail le 14 novembre dernier.

La « Boutique Pro » moyennant un abonnement de 72 € / mois bénéficiait jusqu’alors de dépôts d’annonces gratuites et illimitées, renouvelables tous les deux mois sur plusieurs rubriques, selon l’activité, excepté les annonces immobilièreset automobiles.

La Boutique Megacom-ik, située 13 Bd Saint-Marcel, Paris 13e, gérée par l’écrivain Phil Marso (Instigateur des Journées Mondiales sans téléphone portable et auteur du 1er livre en langage SMS) est dans ce cas là.

Megacom-ik propose son catalogue édition, livres d’occasion, masques festifs, drapeaux du monde entier etc. Un lieu atypique et insolite qui fait la curiosité des touristes étrangers, des provinciaux et de la clientèle du Bon Coin. 80 % de sa clientèle vient de ce site.

Grâce à « la Boutique Pro », contrat contracté en juillet 2012, MEGACOM-IK a évité la fermeture définitive en 2013.

MEGACOM-IK a renouvelé son contrat « Boutique Pro »  à deux reprises en juillet 2013, juillet 2014 afin de maintenir ce lieu atypique et culturel.

Depuis le 27 novembre, Le Bon Coin impose un forfait de 3,60 € / annonce à tout les détenteurs de la Boutique Pro. Est-il moral de faire payer l’annonce d’un livre d’occasion vendu 2 € ?

À trois semaines des fêtes de fin d’années, de nombreuses petites structures similaires à MEGACOM-IK sont menacées de fermeture. Une période cruciale pour se refaire une situation financière. Le Bon Coin, par son cynisme commercial sera la cause importante d’un manque à gagner et sans doute de suppression d’emplois.

Face aux puissants sites marchands Amazon, Rue du Commerce, le Bon Coin était une alternative abordable aux commerces de proximité, aux auto-entrepreneurs, aux associations. Aujourd’hui, c’est tout un tissu social et commercial qui est menacé.

MEGACOM-IK exige du Bon Coin de respecter ses engagements contractuels vis-à-vis de tous les détenteurs d’une « Boutique Pro », sous peine de détériorer son image populaire.

Son directeur général Olivier Aizac déclarait le 23 janvier 2014 sur le site Capitale.fr :

« On avait prévu de faire payer les internautes entre 0,50 et 2 euros l’annonce une fois le site connu. Mais, face au succès, on a laissé tomber ».

À travers sa société SCM Local, le Bon Coin emploie une méthode commerciale de voyou en col blanc, n’ayant aucun sens des réalités économiques de nombreux commerçants, auto-entrepreneurs, associations, détenteurs d’une « Boutique Pro ». Son objectif est de favoriser les plus riches au détriment de sa clientèle professionnelle à petit budget, qui pourtant a contribué à son succès.

Boutique Megacom-ik sur Le Bon Coin – 652 annonces au 27 novembre 2014 – 261 annonces supprimées au 8 décembre 2014 à cause de la nouvelle politique commerciale de LBC !!!

Phil Marso – Megacom-ik – 8 décembre 2014

Source : Megacomik.fr

Nov 132014
 

Programme TV – Envoyé spécial : Comparateurs : le meilleur prix à portée de clic ?

Jeudi 13 novembre 2013 – France 2 – 20h50

Magazine de la rédaction. Dirigé et préparé par Guilaine Chenu et Françoise Joly. Coordonné par Annie Dyja. Réalisé par Fabrice Mercier.

Comparateurs : le meilleur prix à portée de clic ? 


Un reportage de Christelle Gilbert, Yann Candelier Les comparateurs de prix ont bouleversé nos habitudes de consommation. Huit internautes français sur dix les utilisent aujourd’hui pour trouver la meilleure affaire. Courses alimentaires, prêt-à-porter, électroménager, assurance ou encore carburant… Tout ce qui peut s’acheter est comparé sur le web. Ces sites se présentent comme des guides d’achats permettant de se repérer dans la jungle des offres. Servent-ils toujours les intérêts des consommateurs ?


Envoyé spécial a enquêté sur une réalité méconnue : la grande majorité des comparateurs sont rémunérés par les marchands pour référencer leurs produits. Dans ces conditions, la comparaison est-elle encore pertinente ? Comment être sûr d’accéder aux meilleures offres ?

Communiqué de presse France 2 – 21 octobre 2014

Oct 202014
 

PROGRAMME TV – Infrarouge : Nos vies discount

Mardi 21 octobre 2014 – France 2 – 23h40

Documentaire. Réalisé par Frédérique Brunnquell. Produit par AMIP. Avec la participation de France Télévisions et Centre National de la Cinématographie. Avec le soutien du Programme MEDIA de la Commission européenne Avec le soutien de la PROCIREP – Société des Producteurs de l’ANGOA.

Avec ses prix bas, le discount nous offre le meilleur des mondes : celui de la consommation. Grâce au discount, nous pouvons nous remplir notre caddy de supermarché, nous payer parfois un joli voyage, nous acheter des vêtements à la mode, et même nous payer une nouvelle voiture… Le discount s’étend à tous les secteurs ; serait-il le remède à la crise ? Nos vies discount est un road movie en Logan. Un voyage de 8 000 kilomètres pour découvrir que derrière ses promesses, le discount déconstruit notre modèle social, appauvrit ses salariés et se nourrit de la crise. Il a été inventé après la Seconde Guerre mondiale en Allemagne, dans les ruines d’une économie dévastée. Le discount est une tendance lourde de l’économie qui va bouleverser nos vies. Cet avatar de la crise génère des dizaines de milliards de profits.

france2

Communiqué de presse France 2 – 21 octobre 2014

Sep 282013
 

A propos de la décision de justice d’interdiction de l’ouverture le dimanche des magasins Leroy Merlin :

« Il y a le respect de la loi, dire que l’on n’appliquera pas une décision de justice est insupportable (…) Il est inadmissible qu’une marque n’applique pas une décision de justice. »

Benoît Hamon – Université de rentrée d’un Monde d’Avance – Vieu Boucan (Lande) – Samedi 28 septembre 2013