Juil 012018
 

Programme TV – Coupe du Monde 2018 – Espagne / Russie – 8e de finale

Dimanche 1er juillet 2018 – 15h50 – Bein Sports 1

Espagne 1 – 1 Russie (3 – 4 tir aux pénalty)

Buts : Ignachevitch 11′ (Contre son camp) – Dzoubia 41′ (Pénalty)

Décidément ce mondial 2018, nous réserve bien des surprises. L’Espagne est éliminé après la séance de tir au pénalty. Les russes ont cru jusqu’au bout à l’exploit ! La Roja sort par la petite porte après avoir été suffisant sur le terrain.

L’Espagne part favori de ce 8ème de finale face au pays hôte, la Russie. Mais l’Iran et le Maroc ont créé pas mal d’ennui à l’équipe espagnole en proposant une défense de fer. Cependant, ce match devrait être plus ouvert.

Phil Marso – 1er juillet 2018

Topfooteux.com vous dévoile la composition des équipes :

Espagne : De Gea, Carvajal, Piqué, Ramos (Capitaine), Jordi Alba, Koke, Busquets, Iniesta, D.Silva, Diego Costa, Isco.
Russie : Akinfeef (Capitaine) Fernandes, Koutepov, Ignachevitch, Jirkov, Zobnine, Gazinski, Samediv, Golovine, Cheryshev,Dzoubia.
La Boutique Megacom-ik propose les drapeaux des 32 pays participants à la Coupe du Monde 2018
 
Jan 182016
 

Programme TV – Handball Euro 2016 : Russie / Hongrie

Lundi 18 janvier 2016 – Bein Sports – 18h

Russie 27 – 26 Hongrie

Encouragez votre équipe avec un drapeau en vous le procurant à la Boutique Megacom-ik (Paris 13e)

 La Russie c’était inclinée 25 – 31 face au Danemark.

La Hongrie l’avait remporté face au Monténégro 32-27 au premier match du groupe D.

***

Les joueurs sélectionnés de l’équipe de France :

Gardiens : Thierry Omeyer (Paris Saint-Germain), Vincent Gérard (Montpellier)

Ailiers : Luc Abalo (Paris Saint-Germain), Samuel Honrubia (Paris Saint-Germain), Benoît Kounkoud (Paris Saint-Germain), Michael Guigou (Montpellier), Kentin Mahé (Flensburg)

Arrières : Valentin Porte (Toulouse), Olivier Nyokas (Balingen-Weilstetten), Adrien Di Panda (Saint-Raphaël), Théo Derot (Nantes), Nedim Remili (Créteil)

Demi-centres : Nikola Karabatic (Paris Saint-Germain), Daniel Narcisse (Paris Saint-Germain)

Pivots : Cédric Sorhaindo (Barcelone), Luka Karabatic (Paris Saint-Germain), Ludovic Fabregas (Montpellier).

Jan 102016
 

Programme TV – Sport Volley Ball : France / Russie

Dimanche 10 janvier 2016 – Équipe 21 – 16h30

France – Russie

L’équipe de France de Volley Ball, malgré son titre européen décroché l’automne dernier devra s’imposer dans le tournois de Berlin, qualificatif pour participer aux Jeux Olympiques de Rio 2016.

Après ses trois victoires face à la Russie (Champion Olympique en 2012) par 3-1, la Finlande 1-3 et la Bulgarie 0-3, la France a confirmer son billet pour la finale du tournois de Berlin en gagnant son match contre la Pologne 3-0. L’équipe de France retrouve en finale à nouveau la Russie. Même si elle c’est imposée, la Russie aura sans doute l’esprit revanchard.

Jan 042016
 

L’Euro 2016 de handball se déroule en Pologne du 15 au 31 janvier 2016. Seize équipes s’affrontent en quatre groupe. La France aura de redoutable adversaires dans le Groupe A : Pologne, Macédoine, Serbie.

Groupe A

France – Pologne – Macédoine – Serbie

Groupe B

Croatie – Islande – Biélorussie – Norvège

Groupe C

Espagne – Suède – Allemagne – Slovénie

Groupe D

Danemark – Hongrie – Russie – Monténégro

Déc 172015
 

Programme TV – Occupied : Décembre (2ème partie)

Jeudi 17 décembre 2017 – Arte – 21h40

La Russie occupe la Norvège avec l’assentiment de l’Union européenne pour s’approprier son pétrole. Avant-dernier épisode de ce thriller géopolitique d’une vertigineuse efficacité : Jesper Berg continue d’exercer ses fonctions de Premier ministre depuis l’ambassade américaine, sous le regard critique de son ambassadeur qui n’apprécie pas particulièrement sa politique…

Les Américains, désireux de se débarrasser de Jesper, lui proposent un billet pour la Suisse, ce qu’il refuse. Il laisse entendre lors d’une interview que les Américains sont du côté de la Norvège. De son côté, Wenche fait tout pour égarer les soupçons de la police dans leur recherche d’Irina Sidorova. Au QG russe, de nouveaux leaders, plus militants, sont sur le point de prendre le contrôle. Des deux côtés, on attend l’affrontement. « Norvège libre » aide Jesper Berg à quitter le pays, mais l’action n’est pas désintéressée…

Cauchemar politique

Résister, au risque de tout sacrifier à des idéaux patriotiques et démocratiques abstraits, ou s’accommoder de cette occupation « douce », qui perturbe si peu, en apparence, l’ordre des choses ? Chacun des personnages se retrouve confronté à cette alternative, que la finesse du scénario comme de la mise en scène rend crédible. Orchestrant avec maestria la montée des tensions, en écho vertigineux aux réalités politiques d’une Europe en panne d’idéal, ce thriller extrêmement efficace, s’inscrit dans la grande, quoique jeune, tradition scandinave.

Communiqué de presse Arte – 17 décembre 2015

Déc 172015
 

Programme TV – Occupied : Décembre (1ère partie)

Jeudi 17 décembre 2017 – Arte – 20h55

La Russie occupe la Norvège avec l’assentiment de l’Union européenne pour s’approprier son pétrole. Avant-dernier épisode de ce thriller géopolitique d’une vertigineuse efficacité : Jesper Berg continue d’exercer ses fonctions de Premier ministre depuis l’ambassade américaine, sous le regard critique de son ambassadeur qui n’apprécie pas particulièrement sa politique…

Jesper Berg continue d’exercer ses fonctions de Premier ministre depuis l’ambassade américaine, sous le regard critique de son ambassadeur qui n’apprécie pas particulièrement sa politique. Les Américains estiment qu’il ne fera que jeter de l’huile sur le feu entre la Norvège et la Russie. Il finit par les convaincre d’inviter Irina Sidorova à l’ambassade. Wenche est déçue de voir Jesper privilégier la voie diplomatique. Elle entame un mouvement de résistance, tout en sachant que sa maladie l’empêchera bientôt de combattre. Bente sait que les Russes ont tué son mari. Comment continuer à collaborer avec eux ? Via Oskar, elle prend contact à son tour avec la résistance.

Cauchemar politique

Résister, au risque de tout sacrifier à des idéaux patriotiques et démocratiques abstraits, ou s’accommoder de cette occupation « douce », qui perturbe si peu, en apparence, l’ordre des choses ? Chacun des personnages se retrouve confronté à cette alternative, que la finesse du scénario comme de la mise en scène rend crédible. Orchestrant avec maestria la montée des tensions, en écho vertigineux aux réalités politiques d’une Europe en panne d’idéal, ce thriller extrêmement efficace, s’inscrit dans la grande, quoique jeune, tradition scandinave.

Communiqué de presse Arte – 17 décembre 2015

Déc 032015
 

Programme TV – Série fiction politique – Occupied : Septembre

Jeudi 3 décembre 2015 – Arte – 21h40

Contre l’avis des Russes, le Premier ministre Jesper Berg décide d’organiser un référendum sur la poursuite de l’exploitation des hydrocarbures. Si le « oui » l’emporte, argue-t-il, l’UE sera rassurée et appuiera la Norvège dans sa demande de reprendre en main ses affaires. Sur ces entrefaites, Free Norway revendique l’attentat qui a tué vingt-cinq ouvriers russes sur un site pétrolier norvégien. Les relations de Hans Martin et sa supérieure hiérarchique, Wenche, se détériorent rapidement dans le cadre de l’enquête, la seconde reprochant au premier l’illégalité de ses méthodes – suggérées par les Russes – pour traquer les membres de l’organisation clandestine.

Cauchemar politique

Résister, au risque de tout sacrifier à des idéaux patriotiques et démocratiques abstraits, ou s’accommoder de cette occupation « douce », qui perturbe si peu, en apparence, l’ordre des choses ? Chacun des personnages se retrouve confronté à cette alternative, que la finesse du scénario comme de la mise en scène rend crédible. Orchestrant avec maestria la montée des tensions, en écho vertigineux aux réalités politiques d’une Europe en panne d’idéal, ce thriller extrêmement efficace, s’inscrit dans la grande, quoique jeune, tradition scandinave. La Russie a peu goûté le pitch, s’empressant de dénoncer, par la voix de sa véritable ambassade à Oslo, et avant même la diffusion à domicile, un « programme qui tente d’effrayer les téléspectateurs avec une menace inexistante venue de l’Est ».

Communiqué de presse ARTE – 3 décembre 2015

Déc 032015
 

Programme TV – Série fiction politique – Occupied : Mai

Jeudi 3 décembre 2015 – Arte – 20h55

Le départ des Russes est annoncé comme imminent. Un dignitaire français de l’UE vient assister à une passation de pouvoir entre équipes norvégienne et russe sur un site gazier. En dépit de l’opposition de Thomas, que ses articles contre la collaboration ont rendu très populaire, Bente a accepté d’accueillir dans son restaurant la grande fête d’adieu de la délégation russe. L’un des principaux suspects du réseau Free Norway (« Libérons la Norvège »), Birkeland, est interrogé conjointement par Hans Martin et la « patronne » de la police, Wenche Arnesen. Mais celle-ci profite d’une absence momentanée de son subordonné pour signifier son vœu d’entrer en résistance…

Cauchemar politique

Résister, au risque de tout sacrifier à des idéaux patriotiques et démocratiques abstraits, ou s’accommoder de cette occupation « douce », qui perturbe si peu, en apparence, l’ordre des choses ? Chacun des personnages se retrouve confronté à cette alternative, que la finesse du scénario comme de la mise en scène rend crédible. Orchestrant avec maestria la montée des tensions, en écho vertigineux aux réalités politiques d’une Europe en panne d’idéal, ce thriller extrêmement efficace, s’inscrit dans la grande, quoique jeune, tradition scandinave. La Russie a peu goûté le pitch, s’empressant de dénoncer, par la voix de sa véritable ambassade à Oslo, et avant même la diffusion à domicile, un « programme qui tente d’effrayer les téléspectateurs avec une menace inexistante venue de l’Est ».

Communiqué de presse ARTE – 3 décembre 2015

Nov 192015
 

Programme TV – Série fiction politique – Occupied : Mai

Vendredi 19 novembre 2015 – Arte – 21h40

Voici plusieurs semaines qu’un important contingent de « conseillers » russes, que le Premier ministre prend soin de ne pas appeler « occupants », s’est installé à Oslo, sans chars ni bruits de bottes. Mais le 17 mai, jour anniversaire de la Constitution et fête nationale, l’ambassadrice russe Irina Sidorova s’impose dans une cérémonie de remise de médailles à la Garde nationale. Elle manque de se faire abattre par un soldat. Le garde du corps Djupvik parvient de justesse à dévier le tir. Le coupable est aussitôt embarqué par les services russes…

Cauchemar politique

Résister, au risque de tout sacrifier à des idéaux patriotiques et démocratiques abstraits, ou s’accommoder de cette occupation « douce », qui perturbe si peu, en apparence, l’ordre des choses ? Chacun des personnages se retrouve confronté à cette alternative, que la finesse du scénario comme de la mise en scène rend crédible. Orchestrant avec maestria la montée des tensions, en écho vertigineux aux réalités politiques d’une Europe en panne d’idéal, ce thriller extrêmement efficace, s’inscrit dans la grande, quoique jeune, tradition scandinave. La Russie a peu goûté le pitch, s’empressant de dénoncer, par la voix de sa véritable ambassade à Oslo, et avant même la diffusion à domicile, un « programme qui tente d’effrayer les téléspectateurs avec une menace inexistante venue de l’Est ».

Communiqué de presse ARTE – 19 novembre 2015

Nov 192015
 

Programme TV – Série fiction politique – Occupied : Avril

Vendredi 19 novembre 2015 – Arte – 20h50

Dans un futur qui ressemble à notre présent, la Norvège vit des heures historiques. Après avoir exploité durant des décennies le pétrole offshore qui a fait sa richesse, le pays, sous l’impulsion de son Premier ministre écologiste, Jesper Berg, décide de stopper l’exploitation des énergies fossiles pour lutter contre le changement climatique. Lors de l’inauguration d’une centrale au thorium, un combustible nucléaire « vert », il est enlevé, en hélicoptère, par un commando masqué, sous les yeux de son garde du corps, Hans Martin Djupvik et du journaliste d’investigation, Thomas Eriksen. À bord, le Premier ministre est confronté par visioconférence à deux commissaires européens. Ils l’informent que la Russie, à la demande de l’UE, va prendre le contrôle des gisements norvégiens de gaz et de pétrole. S’il refuse, les forces russes attaqueront…

Cauchemar politique

Résister, au risque de tout sacrifier à des idéaux patriotiques et démocratiques abstraits, ou s’accommoder de cette occupation « douce », qui perturbe si peu, en apparence, l’ordre des choses ? Chacun des personnages se retrouve confronté à cette alternative, que la finesse du scénario comme de la mise en scène rend crédible. Orchestrant avec maestria la montée des tensions, en écho vertigineux aux réalités politiques d’une Europe en panne d’idéal, ce thriller extrêmement efficace, s’inscrit dans la grande, quoique jeune, tradition scandinave. La Russie a peu goûté le pitch, s’empressant de dénoncer, par la voix de sa véritable ambassade à Oslo, et avant même la diffusion à domicile, un « programme qui tente d’effrayer les téléspectateurs avec une menace inexistante venue de l’Est ».

Communiqué de presse ARTE – 19 novembre 2015