Sep 162013
 

Nous avons maintes fois débattu de la question entre nous, au sein de l’UMP; et nous avons fixé une ligne que j’approuve: aucune forme d’alliance ou d’accord avec le Front National, pas de soutien au PS dont la politique économique et sociale mène notre pays au déclin, donc pas de Front Républicain qui puisse donner prétexte au FN de mettre l’UMP et le PS dans le même sac.

En cas de duel électoral FN/PS, hypothèse rarement vérifiée jusqu’à ce jour, je n’hésiterai pas, pour ma part : vote blanc. On peut imaginer, hypothèse d’école là encore, une confrontation pour la conquête d’une responsabilité exécutive importante (mairie d’une grande ville par exemple) qui pourrait tourner à l’avantage du candidat d’extrême-droite face à un candidat social-démocrate modéré « non-UMPphobe ». J’ai dit que, dans ce cas-là, je ne mettrais pas le FN et le PS sur le même plan.

 

Alain Jupé – Blog Alain Jupé – Lundi 16 septembre 2013