Jan 182015
 

Critique Cinéma : A Most Violent Year

 

Film de J.C Chandor. Avec Oscar Isaac, Jessica Chastain, Albert Brook, David Oyelowo, Alessandro Nivola, Elyes Gabel. Sortie le 31 décembre 2014. Durée : 2h05.

 New York 1981, Abel Morales, patron ambitieux vient d’acquérir provisoirement une raffinerie de pétrole proche d’un fleuve qui domine la ville américaine. Il verse la moitié de la somme à son propriétaire. Il a 30 jours pour trouver le reste, sinon il perd tout. Abel a de l’expérience, il c’est construit une réputation, mais tout en restant dans le droit chemin. Chaque jour, des camions citernes partent livrer ses clients. Il dispose de chauffeurs immigrés, travailleurs consciencieux, c’est le cas de Jullian. Jusqu’au jour où son camion est volé par deux hommes après un passage à tabac en règle. Le patron est confronté à un dilemme : subir où agir dans l’illégalité. Le fisc américain l’a aussi dans le collimateur. Son épouse Anna a grandit au sein de la pègre new-yorkaise dont son père est assez influent. Le problème peut être régler rapidement à coup de flingue. Seulement, son mari Abel ne veut pas franchir la frontière de la violence et régler les obstacles qui s’accumulent en dehors de l’éthique qu’il c’est fixé depuis toujours en tant que patron. Quelle arme va-t-il utiliser pour rester debout ?

 « A Most Violent Year » est la bonne surprise de cette fin d’année 2014. Magistralement interprété par le duo Oscar Isaac et Jessica Chastain, ce film sort des codes du polar traditionnel. La tension est palpable, malgré son rythme judicieusement lent.

Phil Marso – 15 janvier 2015

Source : Walkmovie.info