Sep 152015
 
LES TROIS DERNIERS JOURS D’UN FACTEUR POILU
«Aux larmes citoyens»
Une pièce de Gérard Pirodeau avec Alexis Smolen et Kevyn Diana.

Enterrés vivants, dans une tranchée suite à un bombardement allemand, deux poilus Théodore Lagrange  et Roger Perrin se retrouvent prisonniers…

Grièvement blessé aux yeux suite à une attaque au gaz quelques jours auparavant, Théodore Lagrange, paysan catalan, ne sait ni lire, ni écrire. Mais, il sait jouer de la musique, de l’accordéon.
 
Roger Perrin quant à lui, homme de lettre, facteur de métier est blessé à la jambe. Le facteur s’est engagé pour des raisons politiques et humaines. Le paysan a été enrôlé d’office. Deux mondes différents, et pourtant. Ils se retrouvent tous les deux dans cette pénombre froide, ne sachant pas combien de temps leur calvaire va durer…
 
Ils se rencontrent, apprennent à s’apprécier, se comprendre, s’entre-aider.
Alors que tout les sépare.

Un huis clos intense et humaniste à la fois. Une leçon d’histoire et d’amitié pleine d’émotions.
 
La Pièce a été sélectionnée par La SACD et présentée en lecture au festival d’Avignon 2014.

L’auteur :  GERARD PIRODEAU, auteur-metteur en scène
Très jeune, Gérard Pirodeau s’est passionné pour l’écriture. Il aime écrire des histoires, a commencé par une BD sur Robinson Crusoé à l’âge de 6 ans. Attiré par le monde artistique, il demande à ses parents de l’inscrire dans une école de cirque à Chateauroux. Mais la vie en a décidé autrement, trois ans après il se retrouve dans une banlieue loin de son rêve d’enfant.
 
Voilà que l’écriture prend une place importante dans sa vie. Il découvre la magie du théâtre grâce à l’Espace Carole mais surtout la rencontre de Suzy Hannier-Rougerie qui lui fait découvrir les textes d’auteurs.
Puis, tout s’enchaîne, des personnes croisent son chemin artistique toutes lui apportent à leur façon une richesse culturelle. Entre autre Sylvie Jolie, Jean-Laurent Cochet, Andréas Voutsinas, Line Renaud et bien d’autres.
 
Enfin grâce à son rôle de régisseur dans différents théâtres, Gérard Pirodeau a appris à regarder, partager, être à l’écoute et patient. Des instants, des minutes riches culturellement. Dans sa tête il écrit ses personnages, conte ses histoires, et voilà qu’il se décide à écrire.
 
Le Livre
Le livre Les trois derniers jours d’un facteur poilu est paru aux éditions Société des Ecrivains. Pour la rentrée des élèves de l’école auront le livre dans leur cartable. Des professeurs souhaitent travailler le livre en atelier de lecture et scénique. L’auteur se déplacera  avec les comédiens dans différents établissements scolaires.
 
Des centres de formations, réinsertions et insertions vont utiliser le livre dans le cadre de l’étude de la 1ere guerre mondiale et des valeurs humaines.
Le livre avec le cd musique est en préparation pour la rentrée.
Un cd audio pour les non voyants est prévu, ainsi qu’une BD. Les dessins seront réalisés par Marko, illustrateur du livre et de l’affiche.

Les comédiens :
Alexis Smolen
Alexis Smolen a suivi les cours de l’école nationale de Chaillot avec pour professeur Aziz Kabbouche, puis le conservatoire d’art dramatique du Xème arrondissement sous la direction de J-L Bihoreau et J-P Martino.
Il a ensuite enchaîné différents stages avec notamment Dominique Féret, Elisabeth Chailloux, Laurent Fréchuret. Il a joué dans plusieurs pièces de théâtre:
– La ronde, mise en scène par Judith Heynnemann,
– Vu de la lune on est tous bleus de Olivia Côte
– La nuit des rois mise en scène Mickael Chemla
– La confession mise en scène Michel Didym
Alexis Smolen a tourné quelques courts-métrages avec notamment Delphine Gleize, Antoine De Caunes, Marc Gibaja, Malika Saci, Romain Delange. Il a participé aussi a des téléfilms avec des réalisateurs comme Laurent Herbiet, Edwyn Bailly. 
 
Kevyn Diana
A 17 ans, il commence une formation de deux ans au Conservatoire de Toulouse puis intègre le Cours Florent en 2003. Il découvre l’enseignement qu’il espérait au Studio Pygmalion puis en 2004 dans la formation intensive de Giovanni Savoia. Il suit pendant trois ans ses cours qui reprennent la méthode de l’Actors Studio de John Strasberg. 
Et la technique du processus créatif. Durant cette période il tourne dans plusieurs court-métrages lors desquels il apprend et se réalise en tant qu’acteur. Il rencontre Raphaël Fejtö, qui lui propose un petit rôle dans l’Age d’homme… Maintenant ou jamais! en 2006 aux côtés de Romain Duris. 

 

En 2008, il tient le rôle principal du court-métrage «Tant que tu respires » réalisé par Fara Sène (prix CNC 2009; Prisx du Public au Festival «Ecran Libre» d’Aigues-Mortes; Mention spéciale du jury au Festival Itinérances d’Ales; Mention spéciale du Jury au Festival «Filmez Jeunesse» Nanterre; Prix Sacem 2009…)
La même année tout s’accélère lorsqu’il est repéré par Tony Gatlif. Il lui propose le rôle de Zanko dans son film Liberté (Grand prix des Amériques au Festival de Montréal; Prix du public au Festival du film d’histoire de Pessac. Grand prix Hassane II Festival International de Rabat.
En 2010, le réalisateur Jacques Malaterre («l’Odyssée de l’espèce», «Ao»…) lui propose le rôle incisif de Garcia dans la fiction Carmen tiré de la nouvelle de Mérimée.
En 2012 il est dirigé par le duo Nathalie Sauvegrain et Philippe Appietto dans le long métrage Océane où il interprète le rôle de Yann aux côtés de Lou Lesage.
En 2013 il retrouve le réalisateur Fara Sene qui lui propose le rôle Christian dans le long métrage «Etre» aux côtés de Bruno Solo, Salim Kechiouche et Karina Testa.
 
AU THEATRE DU GYMNASE Marie Bell
A partir du dimanche 13 Septembre 2015
Le dimanche à 18 heures et le lundi à 20 heures
38 Boulevard de Bonne Nouvelle, 75010 Paris