Mar 192015
 

Affaire Cohen / Dieudonné : la liberté d’expression maladroite coûte 22 500 euros

L’humoriste Dieudonné a été condamné à 22 500 € d’amende sous peine d’emprisonnement pour avoir tenu des propos antisémites envers Patrick Cohen à l’occasion de son spectacle « Le Mur  : 

« Tu vois, lui, si le vent tourne, je ne suis pas sûr qu’il ait le temps de faire sa valise. Moi, tu vois, quand je l’entends parler, Patrick Cohen, j’me dis, tu vois, les chambres à gaz… Dommage ».

Des propos excessifs diront certains, d’autres pourront qualifier d’humour noir.

L’humour noir c’est de rire des choses les plus atroces pour dédramatiser un contexte insupportable.

Dieudonné avait réagi au propos du journaliste Patrick Cohen qui conseillait à Frédéric Taddéï animateur de « Ce soir ou jamais » (France 2) de dresser une liste noire de personne à ne plus inviter dans une émission TV. Ceci sous le prétexte de thèse complotiste par des personnalités au cerveau « malade ».

Voici une vidéo sur You Tube qui relate les contradictions du journaliste Patrick Cohen.

Dieudonné n’a jamais été dans la finesse et c’est fait depuis plusieurs années une « fixette » sur la communauté juive, même s’il dénonce le courant sioniste qui devient de plus en plus conflictuel dans la société française.

 On est loin de la finesse d’un Pierre Desproges avec son sketch « les Juifs » dans son spectacle « En scène » au Théâtre Grévin (1986).

Patrick Cohen revient aux valeurs de l’ORTF, c’est-à-dire muselé le débat démocratique en établissant une blacklist de personnalité non fréquentable à ses yeux. Une approche pas très éthique quand on travaille dans une radio du service public France Inter.

Depuis les attentats du 7 janvier 2015 à la rédaction de Charlie Hebdo et à l’épicerie casher, la liberté d’expression maladroite a un coût à hauteur de 22 500 €.

Phil Marso – Jeudi 19 mars 2015

 

Fév 242015
 
Français juifs, vous êtes ici chez vous ici dans votre patrie, elle vous doit une part de son identité. Vous lui avez tant donné, la France le sait, le dit et le montre et elle s’est levée il y a un mois pour dire non au fanatisme et à l’antisémitisme.
C’est comme une lèpre qui revient toujours quand les civilisations croient s’en être débarrassé.
François Hollande – Dîner du Crif – Lundi 23 février 2015
En France on a surtout du mal à ce débarrasser des lobby religieux d’où qu’ils viennent – Phil Marso – Mardi 24 février 2014