Mar 312016
 

Programme TV – Série TV – Virage Nord

Jeudi 31 mars 2016 – Arte – 20h55

 

Arte propose ce soir l’intégralité de la série Polar : Virage Nord.

C’est le match de la dernière chance pour le club d’une petite ville du Nord, menacé de relégation. Au moment où son équipe inscrit le but qui va la sauver, un jeune supporter est mystérieusement assassiné dans les tribunes… Ce polar dynamique et scotchant plonge dans les coulisses d’un club de football. Premier épisode, avec Judith Davis, Nicolas Cazalé et Nina Meurisse.

Fév 232016
 

Programme TV – Documentaire – Planète Fifa

Mardi 23 février 2016 – Arte – 20h55

Arte

Procurez-vous les drapeaux pour l’Euro 2016

Comment une petite association créée en 1904 a-t-elle pu devenir une multinationale tentaculaire ? Une synthèse remarquable de l’histoire de la Fifa, à quelques jours de l’élection de son nouveau président.

Rediffusion :
Jeudi 3 mars 2016 à 8h55
Lundi 14 mars 2016 à 8h55
Mercredi 30 mars 2016 à 8h55

Source : Arte – 23 février 2016

Jan 112016
 

Programme TV – Hommage David Bowie : Furyo

Mercredi 13 janvier 2015 – Arte – 20h55

Suite à la disparition de David Bowie, Arte à la bonne idée de programmer ce soir le film « Furyo » avec l’excellente bande originale de Ryūichi Sakamoto

Film de Nagisa Ōshima. Avec David Bowie, Tom Conti, Jack Thompson, Ryūichi Sakamoto.

Le film raconte les relations interpersonnelles et les différences culturelles entre quatre hommes dans un camp de prisonniers japonais à Java durant la Seconde Guerre mondiale en 1942. Les personnages sont le major Jack Celliers (David Bowie), un prisonnier rebelle tourmenté par un secret coupable de jeunesse, le capitaine Yonoi (Ryūichi Sakamoto), le jeune commandant du camp entièrement dévoué à son pays, le lieutenant colonel John Lawrence (Tom Conti), un officier britannique qui a vécu au Japon et parle couramment le japonais, et le sergent Hara (Takeshi Kitano), qui semble être une brute mais qui possède encore un peu d’humanité et entretient une relation privilégiée et amicale avec Lawrence, rendue délicate du fait des conditions de guerre.

Dans ce camp s’entassent plusieurs centaines de soldats anglais, australiens, néo-zélandais et néerlandais. Ils sont des furyo (terme japonais pour « prisonnier de guerre »).

Intransigeant, le capitaine Yonoi impose à tous une discipline de fer. Respectant les codes du samouraï, il méprise les prisonniers qui préfèrent la captivité au suicide à l’inverse de la culture japonaise. La tension entre les deux communautés s’accentue avec l’arrivée d’un nouveau prisonnier britannique, le major Jack Celliers. Ce dernier est transféré depuis Jakarta, où il a été condamné pour avoir atterri en parachute puis attaqué un convoi japonais avec l’aide de guerilleros locaux. Il refuse de se soumettre et se moque continuellement de Yonoi ; s’engage alors une guerre psychologique entre eux pour avoir l’ascendant. Le comportement rebelle de Celliers entraîne un sentiment d’admiration de la part de Yonoi.

Source : Wikipedia

Déc 302015
 

Programme TV – Film : Cartouche

Mercredi 30 décembre 2015 – Arte – 20h55

Réalisation: Philippe de Broca
Musique: Georges Delerue
Scénario: Daniel Boulanger, Philippe de Broca, Charles Spaak
Montage: Laurence Méry
Avec : Claudia Cardinale, Jean Rochefort, Jean-Paul Belmondo, Odile Versois, Jess Hahn, Philippe Lemaire, Marcel Dalio, Alain Dekok

Le film s’inspire de la vie de Louis Dominique Garthausen, surnommé Cartouche, brigand puis chef de bande, qui sévissait à Paris à la Cour des miracles au début du XVIIIème siècle, sous la Régence.
De Broca fait de Cartouche un bandit au grand cœur, qui ridiculise les puissants, les riches et les militaires, avec une verve libertaire et une insolence juvénile. Ce classique du film d’aventures à la française dépoussière au début des années 60 le genre « cape et d’épées » populaire la décennie précédente (on pense à Fanfan la Tulipe ou aux films avec Jean Marais) en y insufflant une jeunesse et un ton nouveaux.

Cette nouveauté provient d’abord de la distribution : Cartouche est le premier des six films de Philippe de Broca avec Jean-Paul Belmondo. Le jeune comédien y incarne un bandit athlétique, charmeur et sympathique, annonciateur des héros décontractés et sportifs qui lui vaudront une cote d’amour sans précédent auprès du public.
Mais la gouaille de Belmondo pas encore « Bébel », sa présence physique possèdent une modernité inhabituelle dans un film en costumes. Quand une belle bohémienne lui dit « je t’aime » et qu’il répond « je sais », impossible de ne pas penser à Michel Poiccard, le voyou cynique de «A bout de souffle».

Belmondo n’est pas le seul dans Cartouche à apporter une saveur Nouvelle Vague au divertissement historique signé de Broca. Le scénariste et dialoguiste Daniel Boulanger et le compositeur Georges Delerue, complices réguliers du réalisateur de «L’Homme de Rio» collaborèrent aussi avec Truffaut, Godard et Chabrol à leurs débuts. Il est révélateur de voir le nom de Boulanger voisiner avec celui de Charles Spaak (scénariste vedette des années 30 et 40) au générique de Cartouche.
De Broca s’inscrit dans une tradition française – le cinéma de qualité, friand de sujets historiques – mais il y apporte une fantaisie et une énergie très contemporaines.
Belmondo et Claudia Cardinale forment à l’écran un couple d’une sensualité irrésistible. Claudia Cardinale comme Belmondo appartient à une nouvelle génération de vedettes, révélée par Visconti et Zurlini qui ont su mettre en valeur son insolente beauté et un caractère indomptable, qui resplendissent également dans «Cartouche».
Hymne à l’amour et la liberté, Cartouche se teinte d’une profonde mélancolie dans sa dernière partie, la tragédie s’invite et le film prend une dimension funèbre. L’humour et le panache étaient pour Philippe de Broca, dans ses œuvres les plus personnelles, une élégante manière de défier l’ennui, les idées noires ou les horreurs de la guerre.

Olivier Père

Générique
Production:Filmsonor, Les Films Ariane, Mondex Films, Vides Cinematografica
Image: Christian Matras.

Communiqué de presse Arte – 30 décembre 2015

Déc 172015
 

Programme TV – Occupied : Décembre (2ème partie)

Jeudi 17 décembre 2017 – Arte – 21h40

La Russie occupe la Norvège avec l’assentiment de l’Union européenne pour s’approprier son pétrole. Avant-dernier épisode de ce thriller géopolitique d’une vertigineuse efficacité : Jesper Berg continue d’exercer ses fonctions de Premier ministre depuis l’ambassade américaine, sous le regard critique de son ambassadeur qui n’apprécie pas particulièrement sa politique…

Les Américains, désireux de se débarrasser de Jesper, lui proposent un billet pour la Suisse, ce qu’il refuse. Il laisse entendre lors d’une interview que les Américains sont du côté de la Norvège. De son côté, Wenche fait tout pour égarer les soupçons de la police dans leur recherche d’Irina Sidorova. Au QG russe, de nouveaux leaders, plus militants, sont sur le point de prendre le contrôle. Des deux côtés, on attend l’affrontement. « Norvège libre » aide Jesper Berg à quitter le pays, mais l’action n’est pas désintéressée…

Cauchemar politique

Résister, au risque de tout sacrifier à des idéaux patriotiques et démocratiques abstraits, ou s’accommoder de cette occupation « douce », qui perturbe si peu, en apparence, l’ordre des choses ? Chacun des personnages se retrouve confronté à cette alternative, que la finesse du scénario comme de la mise en scène rend crédible. Orchestrant avec maestria la montée des tensions, en écho vertigineux aux réalités politiques d’une Europe en panne d’idéal, ce thriller extrêmement efficace, s’inscrit dans la grande, quoique jeune, tradition scandinave.

Communiqué de presse Arte – 17 décembre 2015

Déc 172015
 

Programme TV – Occupied : Décembre (1ère partie)

Jeudi 17 décembre 2017 – Arte – 20h55

La Russie occupe la Norvège avec l’assentiment de l’Union européenne pour s’approprier son pétrole. Avant-dernier épisode de ce thriller géopolitique d’une vertigineuse efficacité : Jesper Berg continue d’exercer ses fonctions de Premier ministre depuis l’ambassade américaine, sous le regard critique de son ambassadeur qui n’apprécie pas particulièrement sa politique…

Jesper Berg continue d’exercer ses fonctions de Premier ministre depuis l’ambassade américaine, sous le regard critique de son ambassadeur qui n’apprécie pas particulièrement sa politique. Les Américains estiment qu’il ne fera que jeter de l’huile sur le feu entre la Norvège et la Russie. Il finit par les convaincre d’inviter Irina Sidorova à l’ambassade. Wenche est déçue de voir Jesper privilégier la voie diplomatique. Elle entame un mouvement de résistance, tout en sachant que sa maladie l’empêchera bientôt de combattre. Bente sait que les Russes ont tué son mari. Comment continuer à collaborer avec eux ? Via Oskar, elle prend contact à son tour avec la résistance.

Cauchemar politique

Résister, au risque de tout sacrifier à des idéaux patriotiques et démocratiques abstraits, ou s’accommoder de cette occupation « douce », qui perturbe si peu, en apparence, l’ordre des choses ? Chacun des personnages se retrouve confronté à cette alternative, que la finesse du scénario comme de la mise en scène rend crédible. Orchestrant avec maestria la montée des tensions, en écho vertigineux aux réalités politiques d’une Europe en panne d’idéal, ce thriller extrêmement efficace, s’inscrit dans la grande, quoique jeune, tradition scandinave.

Communiqué de presse Arte – 17 décembre 2015

Déc 102015
 

Programme TV – Série fiction politique – Occupied : Novembre

Jeudi 10 décembre 2015 – Arte – 21h40

Dans un futur proche, la Russie occupe la Norvège avec l’assentiment de l’UE pour s’approprier son pétrole. Un thriller politique en dix épisodes sur un postulat d’une vertigineuse efficacité, imaginé par le maître du polar Jo Nesbø. Huitième épisode : les troupes russes sont désormais déployées aux frontières. L’atmosphère dans les rues d’Oslo est de plus en plus tendue.

‘atmosphère dans les rues d’Oslo est de plus en plus tendue. Alors que les troupes russes sont désormais déployées aux frontières, Jesper Berg et son ministre de la Défense ont convaincu Hans Martin, mis à pied par Wenche, d’accepter le poste que les Russes lui ont offert pour jouer les taupes. Le corps sans vie de Thomas a été découvert dans une rivière. Le roi de Norvège demande à Jesper Berg, désavoué par son parti, de rester aux commandes. Celui-ci, qui s’apprêtait à se retirer, hésite. Mais les services secrets font état de la présence clandestine dans le pays de réseaux russes ayant déjà agi en Géorgie et en Tchétchénie. Berg lance alors un appel public à la « vigilance », suscitant la colère de l’ambassadrice Sidorova. Quant à Bente, sollicitée par le journal de Thomas pour valider une édition spéciale affirmant que ce dernier a été assassiné, elle refuse…

Communiqué de presse Arte – 10 décembre 2015

Déc 102015
 

Programme TV – Série fiction politique – Occupied : Octobre

Jeudi 10 décembre 2015 – Arte – 20h55

La Russie occupe la Norvège avec l’assentiment de l’UE pour s’approprier son pétrole. Un thriller politique d’une vertigineuse efficacité. Septième épisode : une majorité de Norvégiens approuve la poursuite de l’exploitation du pétrole, mais peu après, d’inquiétants mouvements de troupes russes sont signalés aux frontières du royaume.

Une majorité de Norvégiens a approuvé la poursuite de l’exploitation du pétrole et Jesper Berg, bien que lâché par son parti, savoure sa victoire, persuadé que ce référendum va lui gagner le soutien des Européens. Mais peu après, d’inquiétants mouvements de troupes russes sont signalés aux frontières du royaume. Tandis que Berg en appelle à l’UE, le procès du jeune soldat activiste de Free Norway, Stefan, se profile. Wenche, la patronne de la sécurité nationale qui penche de plus en plus ouvertement pour la résistance, s’oppose à ce qu’il soit tenu à huis clos. Conscient que le risque de guerre ne peut plus être écarté, Thomas est sur la brèche, et pousse ses enquêtes de plus en plus loin, jusqu’en territoire russe…

Communiqué de presse Arte – 10 décembre 2015

Déc 032015
 

Programme TV – Série fiction politique – Occupied : Septembre

Jeudi 3 décembre 2015 – Arte – 21h40

Contre l’avis des Russes, le Premier ministre Jesper Berg décide d’organiser un référendum sur la poursuite de l’exploitation des hydrocarbures. Si le « oui » l’emporte, argue-t-il, l’UE sera rassurée et appuiera la Norvège dans sa demande de reprendre en main ses affaires. Sur ces entrefaites, Free Norway revendique l’attentat qui a tué vingt-cinq ouvriers russes sur un site pétrolier norvégien. Les relations de Hans Martin et sa supérieure hiérarchique, Wenche, se détériorent rapidement dans le cadre de l’enquête, la seconde reprochant au premier l’illégalité de ses méthodes – suggérées par les Russes – pour traquer les membres de l’organisation clandestine.

Cauchemar politique

Résister, au risque de tout sacrifier à des idéaux patriotiques et démocratiques abstraits, ou s’accommoder de cette occupation « douce », qui perturbe si peu, en apparence, l’ordre des choses ? Chacun des personnages se retrouve confronté à cette alternative, que la finesse du scénario comme de la mise en scène rend crédible. Orchestrant avec maestria la montée des tensions, en écho vertigineux aux réalités politiques d’une Europe en panne d’idéal, ce thriller extrêmement efficace, s’inscrit dans la grande, quoique jeune, tradition scandinave. La Russie a peu goûté le pitch, s’empressant de dénoncer, par la voix de sa véritable ambassade à Oslo, et avant même la diffusion à domicile, un « programme qui tente d’effrayer les téléspectateurs avec une menace inexistante venue de l’Est ».

Communiqué de presse ARTE – 3 décembre 2015

Déc 032015
 

Programme TV – Série fiction politique – Occupied : Mai

Jeudi 3 décembre 2015 – Arte – 20h55

Le départ des Russes est annoncé comme imminent. Un dignitaire français de l’UE vient assister à une passation de pouvoir entre équipes norvégienne et russe sur un site gazier. En dépit de l’opposition de Thomas, que ses articles contre la collaboration ont rendu très populaire, Bente a accepté d’accueillir dans son restaurant la grande fête d’adieu de la délégation russe. L’un des principaux suspects du réseau Free Norway (« Libérons la Norvège »), Birkeland, est interrogé conjointement par Hans Martin et la « patronne » de la police, Wenche Arnesen. Mais celle-ci profite d’une absence momentanée de son subordonné pour signifier son vœu d’entrer en résistance…

Cauchemar politique

Résister, au risque de tout sacrifier à des idéaux patriotiques et démocratiques abstraits, ou s’accommoder de cette occupation « douce », qui perturbe si peu, en apparence, l’ordre des choses ? Chacun des personnages se retrouve confronté à cette alternative, que la finesse du scénario comme de la mise en scène rend crédible. Orchestrant avec maestria la montée des tensions, en écho vertigineux aux réalités politiques d’une Europe en panne d’idéal, ce thriller extrêmement efficace, s’inscrit dans la grande, quoique jeune, tradition scandinave. La Russie a peu goûté le pitch, s’empressant de dénoncer, par la voix de sa véritable ambassade à Oslo, et avant même la diffusion à domicile, un « programme qui tente d’effrayer les téléspectateurs avec une menace inexistante venue de l’Est ».

Communiqué de presse ARTE – 3 décembre 2015

Nov 192015
 

Programme TV – Série fiction politique – Occupied : Mai

Vendredi 19 novembre 2015 – Arte – 21h40

Voici plusieurs semaines qu’un important contingent de « conseillers » russes, que le Premier ministre prend soin de ne pas appeler « occupants », s’est installé à Oslo, sans chars ni bruits de bottes. Mais le 17 mai, jour anniversaire de la Constitution et fête nationale, l’ambassadrice russe Irina Sidorova s’impose dans une cérémonie de remise de médailles à la Garde nationale. Elle manque de se faire abattre par un soldat. Le garde du corps Djupvik parvient de justesse à dévier le tir. Le coupable est aussitôt embarqué par les services russes…

Cauchemar politique

Résister, au risque de tout sacrifier à des idéaux patriotiques et démocratiques abstraits, ou s’accommoder de cette occupation « douce », qui perturbe si peu, en apparence, l’ordre des choses ? Chacun des personnages se retrouve confronté à cette alternative, que la finesse du scénario comme de la mise en scène rend crédible. Orchestrant avec maestria la montée des tensions, en écho vertigineux aux réalités politiques d’une Europe en panne d’idéal, ce thriller extrêmement efficace, s’inscrit dans la grande, quoique jeune, tradition scandinave. La Russie a peu goûté le pitch, s’empressant de dénoncer, par la voix de sa véritable ambassade à Oslo, et avant même la diffusion à domicile, un « programme qui tente d’effrayer les téléspectateurs avec une menace inexistante venue de l’Est ».

Communiqué de presse ARTE – 19 novembre 2015

Nov 192015
 

Programme TV – Série fiction politique – Occupied : Avril

Vendredi 19 novembre 2015 – Arte – 20h50

Dans un futur qui ressemble à notre présent, la Norvège vit des heures historiques. Après avoir exploité durant des décennies le pétrole offshore qui a fait sa richesse, le pays, sous l’impulsion de son Premier ministre écologiste, Jesper Berg, décide de stopper l’exploitation des énergies fossiles pour lutter contre le changement climatique. Lors de l’inauguration d’une centrale au thorium, un combustible nucléaire « vert », il est enlevé, en hélicoptère, par un commando masqué, sous les yeux de son garde du corps, Hans Martin Djupvik et du journaliste d’investigation, Thomas Eriksen. À bord, le Premier ministre est confronté par visioconférence à deux commissaires européens. Ils l’informent que la Russie, à la demande de l’UE, va prendre le contrôle des gisements norvégiens de gaz et de pétrole. S’il refuse, les forces russes attaqueront…

Cauchemar politique

Résister, au risque de tout sacrifier à des idéaux patriotiques et démocratiques abstraits, ou s’accommoder de cette occupation « douce », qui perturbe si peu, en apparence, l’ordre des choses ? Chacun des personnages se retrouve confronté à cette alternative, que la finesse du scénario comme de la mise en scène rend crédible. Orchestrant avec maestria la montée des tensions, en écho vertigineux aux réalités politiques d’une Europe en panne d’idéal, ce thriller extrêmement efficace, s’inscrit dans la grande, quoique jeune, tradition scandinave. La Russie a peu goûté le pitch, s’empressant de dénoncer, par la voix de sa véritable ambassade à Oslo, et avant même la diffusion à domicile, un « programme qui tente d’effrayer les téléspectateurs avec une menace inexistante venue de l’Est ».

Communiqué de presse ARTE – 19 novembre 2015

Sep 242015
 

Programme TV – Série TV – Témoin sous silence : Épisode 2

Jeudi 24 septembre 2015 – Arte – 21h50

Arte

Série norvégienne – Réalisateur : Jarl Emsell Larsen. Scénariste : Jarl Emsell Larsen. Avec Anneke von der Lippe : Helen Sikkeland – Yngvild Stoen Grotmol : Camilla – Per Kjerstad : Ron – Axel Boyum : Philip – Odin Waage : Henning – Tehilla Blad : Zana – Kim Sorensen : Olle – Nini B Kristiansen : Mia -Créateur : Jarl Emsell Larsen.

Helen aimerait savoir ce qui se trame chez le gang des motards. Zana va-t-elle pouvoir s’échapper ?

Communiqué de presse Arte – 24 septembre 2015

Sep 242015
 

Programme TV – Série TV – Témoins sous silence : Épisode 1

Jeudi 24 septembre 2015 – Arte – 20h50

Arte

Série norvégienne – Réalisateur : Jarl Emsell Larsen. Scénariste : Jarl Emsell Larsen. Avec Anneke von der Lippe : Helen Sikkeland – Yngvild Stoen Grotmol : Camilla – Per Kjerstad : Ron – Axel Boyum : Philip – Odin Waage : Henning – Tehilla Blad : Zana – Kim Sorensen : Olle – Nini B Kristiansen : Mia -Créateur : Jarl Emsell Larsen.

Henning et Philip sont attirés l’un par l’autre. Une nuit, alors qu’ils échangent leur premier baiser, les deux garçons sont témoins d’une exécution sanglante. Échappant de peu au meurtrier qui vient d’abattre quatre personnes, ils fuient avec l’arme du crime. L’enquête échoit à la mère adoptive de Philip, Helen, ancien officier de la brigade criminelle.

Communiqué de presse Arte – 24 septembre 2015

Avr 102015
 

Programme TV – Documentaire : Portable à haute dose, un danger pour la santé ?

Vendredi 10 avril 2014 – Arte – 22h20

Près de sept milliards de téléphones portables et smartphones sont utilisés de par le monde, dont 700 000 en Europe. Ces chiffres ne cessent de croître. Accessoires indispensables à la vie moderne, ces appareils de plus en plus polyvalents ne nous quittent plus. Sont-ils aussi inoffensifs que l’assurent fabricants et opérateurs ? Les ondes électromagnétiques qu’ils produisent pourraient nuire à notre santé. Maux de tête, troubles du sommeil… : si les personnes électro-hypersensibles présentent des symptômes sans ambiguïté, qu’en est-il du commun des mortels ? Une étude française récente a révélé un lien entre utilisation intensive des portables et tumeurs cérébrales. D’autres annoncent que ces appareils pourraient altérer, à long terme, notre patrimoine génétique. Depuis des années, la communauté scientifique reste pourtant divisée sur ce sujet, dont les enjeux dépassent de loin les questions sanitaires. Cette enquête tente de démêler le vrai du faux, en interrogeant neurobiologistes, cancérologues, ingénieurs en téléphonie ou comités de vigilance du monde entier, tout en pointant les conflits d’intérêts qui obscurcissent les résultats des recherches. Si la question reste en suspens, une baisse des rayonnements, des améliorations techniques et des recherches complémentaires pourraient contribuer à minimiser les risques pour les générations à venir.

Communiqué de presse ARTE – 10 avril 2015

Mar 042015
 

Programme TV – Film : Le cochon de Gaza

Mercredi 4 mars 2015 – Arte – 20h50

Jaafar, un pêcheur palestinien infortuné, attrape dans ses filets un cochon vietnamien. Tiraillé entre sa foi musulmane, son envie d’améliorer la vie de son épouse, payer ses dettes et la réalité du conflit, Jaafar décide d’entreprendre avec son cochon un commerce des plus insolites avec une jeune colon russo-israélienne, Yelena. En effet celle-ci élève des cochons et n’ayant plus de cochon mâle, demande à Jaafar de lui apporter la semence de son cochon.

Source : Wikipedia

Fév 202015
 

Programme TV – Téléfilm : La vie des bêtes

Vendredi 20 février 2015 – Arte – 20h50

Arte

Réalisé par Orso Miret. Avec Jonathan Zaccaï (Cédric), Sarah Adler (Estelle), Johan Libéreau (Ghislain), Louise Szpindel (Laure). 

Une dizaine d’individus cagoulés saccagent un laboratoire pharmaceutique et remettent en liberté les animaux servant de cobayes. L’opération est revendiquée par le Front de libération animale. Cédric, officier de police, débute l’enquête sur les traces du mystérieux groupuscule. Le soir-même, il séduit Estelle. La jeune femme est vétérinaire et participe quelques heures plus tard à une action d’une association de défense des animaux. Elle se retrouve alors face à Cédric, venu interpeller les activistes. Pendant ce temps-là, Ghislain, employé dans un élevage industriel de porcs, fait office de taupe pour une prochaine opération du commando dans son entreprise.

Fév 122015
 

Programme TV – Série – Virage Nord : Épisode 3

Jeudi 12 février 2015 – Arte – 22h40

Réalisée par Virginie Sauveur. Avec Judith Davis (Alex Perrucci), Nicolas Cazalé (Nicolas Couturier), Nina Meurisse (Jessica), Christophe Kourotchkine (Franck Perrucci), Olivia Ross (Mathilde Perrucci), Théo Cholbi (Alan) Arthur Jacquin (Yorick Couturier) Mhamed Arezki (Icham).

Fév 122015
 

Programme TV – Série – Virage Nord : Épisode 2

Jeudi 12 février 2015 – Arte – 21h40

Réalisée par Virginie Sauveur. Avec Judith Davis (Alex Perrucci), Nicolas Cazalé (Nicolas Couturier), Nina Meurisse (Jessica), Christophe Kourotchkine (Franck Perrucci), Olivia Ross (Mathilde Perrucci), Théo Cholbi (Alan) Arthur Jacquin (Yorick Couturier) Mhamed Arezki (Icham).

Fév 122015
 

Programme TV – Série – Virage Nord : Épisode 1

Jeudi 12 février 2015 – Arte – 20h50

Réalisée par Virginie Sauveur. Avec Judith Davis (Alex Perrucci), Nicolas Cazalé (Nicolas Couturier), Nina Meurisse (Jessica), Christophe Kourotchkine (Franck Perrucci), Olivia Ross (Mathilde Perrucci), Théo Cholbi (Alan) Arthur Jacquin (Yorick Couturier) Mhamed Arezki (Icham).