Nov 252014
 

Polar pédagogique de santé publique : I.V.G la peur au ventre – Phil Marso

Éditions Megacom-ik – 15 € – 160 pages

 

Résumé : Devant l’enceinte d’une clinique les flics sont à cran. Spermato fait des siennes. Dix femmes sont retenues en otage à leur insu dans la salle d’attente des consultations.

Les autorités morales s’affrontent entre deux méthodes d’évacuation des lieux : La sortie de secours de l’I.V.G. en moins de douze semaines ? L’interminable encerclement de neuf mois en vue d’une fin pas toujours heureuse ? Le détective John Wilson Bred devra intervenir dans la négociation.

Ce polar humoristique publié en 1997 par l’auteur Phil Marso reste toujours d’actualité sur le droit à l’I.V.G en France. Un sujet délicat qui pour une fois est traité par un homme. L’I.V.G n’est pas qu’une affaire de femme, il doit se décider à deux, si possible !

I.V.G la peur au ventre est commandé régulièrement dans les lycées en France. Il a fait l’objet d’une étude et d’un débat auprès d’une école d’infirmière dans l’Est de la France.

L’ouvrage peut être commandé dans n’importe qu’elle librairie de France, ainsi que sur les sites marchands : Fnac, Decitre.

Vous pouvez aussi vous procurer l’ouvrage à la Boutique Megacom-ik 13 Bd Saint Marcel 75013 Paris – Tél : 09 53 92 53 17. Ouvert de 12h30 à 19h30 du mardi au samedi. Dimanche de 13h à 19h. Vous pourrez ainsi vous faire dédicacer l’ouvrage par l’auteur Phil Marso qui gère cette boutique atypique.

Nov 252014
 

Programme TV – Documentaire : La Loi

Mercredi 26 novembre 2014 – France 2 – 22h20

Présenté par Julian Bugier. Réalisé par Philippe Lallemant. Produit par MFP.

Le 26 novembre 1974, Simone Veil entrait à l’Assemblée Nationale pour faire voter une loi sur l’avortement.

Le 26 novembre prochain, quarante ans jour pour jour après ce moment historique, La soirée continue sera consacrée à « ces trois jours qui ont changé la vie des femmes ».


Suite à la diffusion du téléfilm La Loi réalisé par Christian Faure, Julian Bugier animera un débat. En présence de la comédienne Emmanuelle Devos, il donnera la parole en plateau à ces femmes qui ont avorté dans la clandestinité il y a plus de quarante ans. Contraintes de partir à l’étranger ou de faire appel à celles que l’on appelait les « faiseuses d’anges », elles se faisaient avorter au péril de leur vie.

Nous recevrons en plateau la famille de ces femmes décédées suite à un avortement clandestin.

Des médecins pratiquaient des IVG dans le plus grand secret au risque de tomber sous le coup de la loi, pourquoi prenaient-ils un tel risque ? Ils nous expliqueront dans quelles conditions se déroulaient les consultations ?
En présence d’un gynécologue, d’un représentant du Planning Familial, et de militantes qui se sont battues pour le vote de la loi Veil, nous nous replongerons dans le contexte historique de l’époque pour comprendre comment cette loi va révolutionner la vie des femmes mais aussi la société française tout entière.

Enfin, si l’IVG est aujourd’hui en France un droit à part entière, l’actualité de ces derniers mois a montré qu’en Europe certains pays avaient tenté de remettre en cause ce droit. Si la France ne semble pas menacée, certains considèrent qu’il ne faut pas baisser la garde. Nous leur donnerons la parole pour comprendre pourquoi l’IVG reste aujourd’hui encore un sujet qui fait débat.

Communiqué de presse France 2 – 10 novembre 2014

Nov 252014
 

Programme TV – Documentaire : La Loi

Mercredi 26 novembre 2014 – France 2 – 20h50

Présenté par Julian Bugier. Réalisé par Philippe Lallemant. Produit par MFP.

Série. Réalisé par Christian Faure. Créée par Fanny Burdino, Mazarine Pingeot et Samuel Doux. Musique de Charles Court. Produit par K’ien Productions. Avec la participation de France Télévisions. Avec Emmanuelle Devos (Simone Veil), Lorànt Deutsch (Dominique Le Vert), Flore Bonaventura (Diane), Lannick Gautry (Rémy) et Laure Killing (Françoise Giroud).

Le 29 novembre 1974, l’Assemblée adopte la loi légalisant l’IVG… Derrière ce texte, seule contre sa majorité et contre les relents d’antisémitisme, se tient une femme, Simone Veil. Le film retrace les trois jours de débats précédant le vote. Trois jours au cours desquels rien ne lui sera épargné : solitude, tractations politiques, débats ouverts, injures et violences faites à sa famille… Simone Veil restera pourtant digne et forte, consciente d’avoir entre ses mains l’avenir de centaines de femmes. Chaque année, beaucoup d’entre elles meurent sous les aiguilles de faiseuses d’anges.

Communiqué de presse France 2 – 10 novembre 2014

Oct 282014
 

Programme TV – Infrarouge : Simone Veil, une loi au nom des femmes

Mercredi 29 octobre 2014 – France 2 – Minuit

 

Documentaire. Créé par Valérie Manns et Richard Puech. Réalisé par Richard Puech. Produit par Capa. Avec la participation de Centre National de la Cinématographie et France Télévisions pôle France 2.

Le mardi 26 novembre 1974 commence la bataille parlementaire la plus passionnelle de notre histoire. À 16h, Simone Veil monte à la tribune de l’Assemblée nationale pour défendre son projet de loi autorisant l’avortement.
En France, elles sont alors 300 000 femmes à avorter clandestinement chaque année. 300 000 criminelles selon la loi pénale de 1920, une loi obsolète et ouvertement bafouée. Ministre depuis à peine six mois, encore inconnue des Français, Simone Veil vient porter le combat des femmes face à une Assemblée d’hommes hostiles. Pendant trois jours et deux nuits, elle affronte 74 orateurs, endure les diatribes les plus enflammées, subit jusqu’aux accusations ignobles de racisme nazi ou d’eugénisme, elle, déportée à Auchwitz, rescapée des camps de la morts. Mais Simone Veil tient tête.

Au petit matin du 29 novembre 1974, après 25 heures de débats et de tumultes, la loi sur l’Interruption Volontaire de Grossesse est enfin votée par 284 voix contre 189, mettant fin à des siècles d’interdits et à des décennies d’hypocrisie.
Communiqué de presse France 2 – Lundi 27 octobre 2014

Sep 192013
 

« Si une femme a avorté, que cela lui « pèse énormément » et qu’elle est sincèrement repentante », son acte doit être pardonné. »

Le Pape François – La revue des jésuites Civilta – Jeudi 19 septembre 2013

I.V.G la peur au ventre - Phil Marso

I.V.G la peur au ventre – Phil Marso