Sep 092018
 

Programme TV – Ligue des Nations – France / Pays-Bas

Dimanche 9 septembre 2018 – M6 – 20h45

France 2 – 1 Pays-Bas

Buts : Mbappé 14′, Giroud 75′ – Babel 67′

Les Bleus remplissent le contrat que c’était fixé Didier Deschamps en remportant ce second match de Ligue des Nations. Dès les premières minutes Mbappé aurait pu être plus partageur en faisant une passe à Maltuidi dans la surface de réparation . Au lieu de cela, il a préféré tiré en force dans un angle fermé qui a été repoussé par le gardien Cillessen. Mbappé à certes du talent, mais à la fâcheuse manie de la jouer perso comme Neymar. Malgré sa vitesse de course, les défenseurs du monde entier commencent à neutraliser le jeune prodige qui parfois fait des dribbles de trop. Maltuidi pas rancunier donne une balle de 1-0 à Mbpappé dans un cas similaire. Au retour des vestiaires, les Bleus ont baissé de régime, plus emprunt à défendre. Les Hollandais qui ont joué très bas à la première mi-temps, on su être plus offensif. Babel égalise à la 67′. Le spectre plane autour de Giroud,. Va-t-il sortir sans avoir marqué pour son onzième match d’affilé ? C’est dans les tuyaux de D.D à la 72′ minutes. Ces coéquipiers font le nécessaire pour ne pas sortir la balle du terrain, synonyme de disette. Un débordement à gauche du terrain de Mendy fait une passe en force reprise par Olivier Giroud ! Les 80 000 spectateurs scandent le nom de leur attaquant préféré et le délivre du mauvais sort. Les Bleus résistent au derniers assaut des oranges et empoche 3 points supplémentaires pour la Ligue des Nations.

Phil Marso – 10 septembre 2018 

Les Bleus reviennent au Stade de France pour célébrer son sacre de Champion du Monde 2018, le 15 juillet dernier en Russie. L’équipe de France se doit de gagner face aux Pays-Bas pour ce deuxième match de Ligue des Nations, après le match poussif contre l’Allemagne 0 -0.

Allemagne 0 – 0 France

Match de rentré pour l’équipe de France après son sacre de la Coupe du Monde 2018. Ariola a enfin sa première sélection chez les bleus après trois années de patience. Sa première sélection a été grandiose avec six arrêts déterminants ce qui n’était pas arrivé depuis fort longtemps. Le score nul peut paraître décevant, mais les Allemand éliminé en phase de poule de la Coupe du Monde avait plus de fraîcheur que nos bleus aux deux étoiles. Ariola a été élu l’homme du match ! Ce qui est fort mérité !

Phil Marso – Dimanche 9 septembre 2018

Topfooteux.com vous dévoile la composition des équipes :

France : Areola, Pavard, Varane, Umtiti, Hernandez, Mbappé, Kanté, Pogba, Matuidi, Griezmann, Giroud.
Pays-Bas : Cillessen, De Ligt, Van Dijk, Blind, Tete, Pröpper, De Jong, Babel, Promes, Wijnaldum, Depay.
La Boutique Megacom-ik propose les drapeaux des 32 pays participants à la Coupe du Monde 2018.
Mai 092015
 

Programme TV – le film du dimanche soir : Babel

Dimanche 10 mai 2015 – France 2 – 20h55

Film. Réalisé par Alejandro González Inárritu (2006). Scénario de Guillermo Ariaga. Musique de Gustavo Santaolalla. Avec : Brad Pitt (Richard), Cate Blanchett (Susan), Adriana Barraza (Amelia), Gael Garcia Bernal (Santiago), Koji Yakusho (Yasujiro), Rinko Kikuchi (Chieko), Mahima Chaudhry (Sonia Sehgal), Jamie McBride (Bill), Shilpa Shetty (Sameera Sehgal), Lynsey Beauchamp (Isabel), Fernandez Mattos Dulce (la femme de Walter), Nathan Gamble (Mike), Boubker Ait El Caid (Yussef) et Said Tarchani (Ahmed).

Armés d’une carabine Winchester, deux jeunes Marocains surveillent le troupeau de chèvres familial. Dans le calme de l’immensité désertique, ils décident de tester l’arme. Mais la balle va bien plus loin qu’ils ne l’imaginaient. En un instant, les vies de plusieurs groupes d’étrangers, sur trois continents différents s’entrechoquent : un couple d’Américains, une adolescente rebelle japonaise et son père, une nurse mexicaine qui, sans permission, fait traverser la frontière à deux enfants…

Communiqué de presse France 2 – 20 avril 2015

Ce qu’on en pense : Film à ne pas rater ce soir ! Babel montre les différences culturelles faces à trois histoires qui s’entrecroisent avec une sublime B.O de Gustavo Santaolalla.