Déc 262014
 

Le Bon Coin se proclame le N°1 des annonces en France que ça soit pour les particuliers et les professionnels.

Le Bon Coin a eu la très mauvaise idée commerciale de pénaliser les comptes professionnels qui lui faisaient confiances en imposant de payer 3,60 € / annonce. Ceci sans la moindre concertation auprès de sa clientèle et l’élaboration d’un barème tarifaire suivant l’activité.

Un professionnel qui vend une voiture, un appartement ce n’est pas un problème de payer 3,60 € / annonce pour deux mois de visibilités sur LBC.

Par contre, un professionnel vendant des livres d’occasion à 2 € pièce ou d’autres objets à un prix très bas (- 10 €) cela devient grotesque !

Après un avertissement e.mail du 14 novembre 2014, LBC applique ce tarif de 3,60 € / annonce depuis le 27 novembre 2014.

Les conséquences sont désastreuses pour les petites entreprises, commerçant et auto-entrepreneurs ! Emplois, commerces sont donc en périls !

En ce 26 décembre 2014, après un mois, Le Bon Coin perd plus de 400 000 annonces professionnels. S’ajoute plus de 741 000 annonces de particuliers. Même si le rush de la vente des cadeaux de Noël va faire baisser ce chiffre des annonces particuliers…

Le Bon Coin malgré sa popularité et d’être cité régulièrement dans les médias perd + de 1 million d’annonces en l’espace d’un mois.

Faut-il faire confiance à cette société qui maltraite les Professionnels depuis un mois ? Annonceurs publicitaires avec cette perte de 1 million d’annonces, LBC devient un très mauvais coup !

Pour bien comprendre ce qui se passe depuis le 27 novembre 2014, je vous invite à consulter notre communiqué de presse du lundi 8 décembre 2014 : ICI

Phil Marso – Boutique Megacom-ik / Paris 13e