Nov 242015
 

Cinéma – L’Homme irrationnel – Chronique critique ciné

Film de Woody Allen. Avec Joaquin Phoenix, Emma Stone, Parker Posey, Jamie Blackley, Meredith Hagner, Ben Rosenfield, Susan Pourfar – 1h35 – Sortie le 14 octobre 2015.

Abe Lucas, philosophe et enseignant à la réputation sulfureuse est reconnu par ses pères. Jusqu’au jour où son meilleur ami, perd la vie en Irak. Commence alors une descente vertigineuse dans la mélancolie, la déprime. Il n’a plus de goût à rien. C’est dans cet état d’esprit qu’il débarque dans une petite ville disposant d’un campus universitaire. L’accueil est chaleureux et les professeurs sont ravis d’accueillir un tel philosophe. Abe se promet de ne plus faire les mêmes erreurs du passé : emballer les étudiantes, avoir l’âme militante pour de nobles causes et respirer le bien-être. Pourtant deux femmes vont s’intéresser à sa détresse obsessionnelle. Rita quinqua mal mariée, très portée sur le sexe, voudrait partir en Europe, mais pas toute seule. Jill, étudiante pétillante casée avec le séduisant et brillant Roy. Ce dernier s’inquiète de l’arrivée du philosophe. Abe reste néanmoins distant. Un déclic illégal va provoquer chez lui l’envie de mordre la vie à pleine dent. Son entourage féminin doit-il s’en inquiéter ?

« L’homme irrationnel » est le nouveau film de Woody Allen qui aborde la romance façon thriller enrobée des grands noms de la philosophie littéraire. Le réalisateur renoue avec sa recette d’antan : humour, référence intellectuelle et fond sonore très jazz. Joaquin Phoenix est toujours excellent dans son jeu d’acteur séduisant pour la déprime. Emma Stone assez craquante et touchante de naïveté. Parker Posey complète ce trio jouissif et cocasse. Un film très agréable et bien ficelé dans la tournure des évènements qui prendront forme au fil du récit sensuel et tragique. J’avais longtemps boudé Woody Allen pour sa non-mixité flagrante de ses personnages. « L’homme irrationnel » n’échappe pas à la règle du réalisateur, mais avouons-le, reste un moment très savoureux.

Phil Marso – Mardi 24 novembre 2015 – Walkmovie.info