Mar 102015
 

Quand l’appât du gain de la téléréalité tue stupidement !

Vers 1h du mat’ le réseau twitter c’est emballé après la collision de deux hélicoptères de la production ALP de l’émission de téléréalité « Dropped » en cours de tournage.

Le principe de cette nouvelle émission de téléréalité était de larguer deux équipes de quatre personnes dans un environnement loin de la civilisation, sans moyen de communication avec une réserve d’eau et un GPS de localisation pour la production identifiable à tout moment. Ils ont pour mission de se débrouiller pour construire un abri, se procurer de la nourriture et rejoindre le plus rapidement la civilisation en contactant Louis Bodin, le Monsieur météo de TF1.

Néanmoins un médecin et un spécialiste de la survie encadrent chaque équipe pour parer au moindre pépin. un caméraman, un preneur du son complète l’équipe.

Á la fin de l’aventure, l’équipe perdante doit s’affronter dans une épreuve afin d’en éliminer l’un d’entre eux. Ensuite, c’est reparti pour un tour dans un autre lieu hostile dans n’importe quel endroit de la planète exceptée sur le territoire Daesh. «Dropped » avait pour finalité comme aime le dire Denis Brogniart dans Kho-Lanta : « il n’en restera qu’un ».

« Dropped » se veut être un « Kho-Lanta » à la sauce people. 

Les candidats sélectionnés pour Dropped :

Alain Bernard, Jeannie Longo, Camille Muffat, Sylvain Wiltord, Florence Arthaud, Alexis Vastine, Anne-Flore Marxer et Philippe Candeloro

Particularité, les candidats devaient monter les yeux bandés dans l’hélicoptère.

Camille Muffat, Florence Arthaud, Alexis Vastine sont morts accidentellement avec Laurent Sbasnik (Caméraman), Brice Guilbert (Cadreur), Édouard Gilles (Ingénieur du son) Lucie Mei-Dalby (Journaliste) et les pilotes des deux hélicoptères Juan Carlos Castillo (ancien pilote chevronné de la guerre des Malouines) et Roberto Abate.

Au-delà de l’émotion que suscite ce tragique accident, on peut se demander quel est l’intérêt à des personnalités sportives de s’engager dans une émission de téléréalité.

Un sportif de haut niveau essaye de repousser ses limites de l’extrême ce qui fait de lui un champion hors norme.

« Dropped » offrait sans doute ce challenge et un besoin de faire monter l’adrénaline. Mais l’appât du gain a été sans doute été plus fort pour adhérer à la téléréalité.

Le phénomène de la Téléréalité en France est arrivé en 2001 avec « Loft Story » lancé par M6. Depuis on ne compte plus les émissions de téléréalité qui polluent les programmes des chaînes sur la TNT et autres bouquets TV.

Ce nouveau drame fera peut-être réfléchir sur l’intérêt de s’engager dans l’appât du gain de la téléréalité quand on vient du monde du sport où l’on est censé montrer des valeurs moins sonnantes et trébuchantes.

Phil Marso – 10 mars 2015