Jan 052016
 

Programme TV – Infrarouge : Du côté des vivants

Mardi 5 janvier 2015 – France 2 – 23h10

Je Suis Charlie - Attentat du 7 janvier 2015 à la Rédaction de Charlie Hebdo

Je Suis Charlie – Attentat du 7 janvier 2015 à la Rédaction de Charlie Hebdo

Documentaire. Ecrit par David André. Réalisé par David André et Bruno Joucla. Produit par Brotherfilms. Avec la partipation de France Télévisions, de la RTS Télévision Suisse et de ICI – RDI. Avec le soutien du Centre National du Cinéma et de l’image animée et de la Procirep – Angoa société des producteurs.

Durant l’année 2015, la France a été frappée par plusieurs attentats djihadistes. Plus de 150 personnes y ont laissé la vie. Attablées à des terrasses de café parisiennes. Assistant à un concert de rock. Devant le Stade de France. Faisant leurs courses dans un commerce casher.

Protégeant la population, lorsqu’elles faisaient partie des forces de l’ordre. Des centaines d’autres sont blessées. Des milliers traumatisées. Et tout un pays encore sous le choc. Les livres d’histoire retiendront que cette année là, les dessinateurs et journalistes du journal satyrique Charlie Hebdo furent frappés les premiers. Nous étions le 7 janvier 2015. Il était 11h20. La réunion hebdomadaire du journal était en cours.

Au-delà des débats, des soutiens, des reproches parfois adressés à ces trublions, pourfendeurs visionnaires de l’intégrisme religieux, artistes idéalistes et provocateurs transformés, à leur corps défendant, en héros de la liberté. Ce film documentaire propose de découvrir qui ils étaient.

Montrer, à ceux qui ont défilé pour les soutenir, non pas pour quoi mais pour qui ils marchaient en silence. Et proposer à ceux qui ne voulaient pas dire « Je suis Charlie » de prendre le temps de découvrir ces trajectoires humaines.
Onze récits poétiques, portés par les proches des disparus et par les survivants eux-mêmes, vivant désormais pour beaucoup sous protection policière. Onze fragments, conçus comme de petites nouvelles, entre présent et passé, s’attachant parfois à un détail de leurs vies, de leur vocation.

Une évocation poignante et, par moment, poilante de Cabu, Wolinski, Charb, Tignous, Luz, Honoré et d’autres visés ce jour-là : grands enfants portés par un idéalisme qui s’est heurté, le 7 janvier 2015, à une autre vision du monde.

Communiqué de presse France 2 – 12 décembre 2015

Jan 042016
 

Les Journées Mondiales.com vous annonce la Journée commémorative de l’attentat contre la rédaction de Charlie Hebdo : 7 janvier 2015

Le 7 janvier 2015, la rédaction du journal satyrique, politique, social Charlie Hebdo subissait un attentat qui assassinat une partie de sa rédaction ainsi que des invités et des policiers ce jour là : Frédéric Boisseau, Franck Brinsolaro, Cabu, Elsa Cayat, Charb, Honoré, Bernard Maris, Ahmed Merabet, Mustapha Ourrad, Michel Renaud, Tignous, Wolinski.

Le site officiel du journal satyrique, politique, social Charlie Hebdo : ICI

Mar 082015
 

Luz : Un enterrement d’enculé ?

Je Suis Charlie - Attentat du 7 janvier 2015 à la Rédaction de Charlie Hebdo

Je Suis Charlie – Attentat du 7 janvier 2015 à la Rédaction de Charlie Hebdo

Vendredi 16 janvier 2015, un dernier hommage a été rendu à Pontoise au dessinateur Charb, rédacteur en chef de Charlie Hebdo. Le dessinateur Luz, c’est une nouvelle fois singularisé par un discours burné à la vulgarité. Une marque de fabrique estampillée à l’hebdomadaire satirique en ces termes :

Charb, je peux l’avouer enfin, je sais que tu ne m’en voudras pas de le révéler à ta famille, tes amis, tes camarades, tes lecteurs et lectrices… Charb, mon amant (…). Ah, qu’est-ce qu’on s’est enculé toutes ces années ! Depuis que tu m’as fait découvrir les Dead Kennedys en 1991. (…) Je suis Charlie, prouvez-le ! Prenez vos crayons, vos papiers, un scan, un ordi, exprimez-vous… En texte, en dessin, en vidéo, que sais-je ! (…) Mon vieux pote, on ne va plus trop s’enculer tous les deux mais l’humour bande encore ! Too drunk to fuck, but too funny to die !

 ***

Le 14 décembre 1981 naissait à Paris, Radio Carbone 14. À cette époque la liberté d’expression souffla sur un ton très libertaire ! Une aventure humaine sur 97,2 Mhz qui selon une légende urbaine avec pour moteur : « plus les animateurs se haïssait, plus ça faisait de bonne émission ».

Est-ce qu’à Charlie Hebdo, plus on s’encule, plus ça fait un bon trou de balle ? Nous avons demandé à quelques enculeurs de mouche d’expertiser cette théorie.

« Les propos des personnages nommés ici sont le fruit imaginaire de l’auteur Phil Marso. toutes ressemblances ci-dessous avec des personnes existantes seraient pure coïncidence ».

Gégé – 80 ans ex-légionnaire

Putain ! Quand t’arrivais à la légion, t’es un bleu-bite, mais déjà un enculé de première ! Ton casier judiciaire est aussi long qu’un manche à balais, sauf qu’on efface tout d’un coup pour la patrie. C’est un peu notre toilette intime, personne n’en parle. Tu peux être sur, qu’après on serre les rangs ! Notre liberté d’expression se résume à des bastos et un fusil-mitrailleur avec le pas cadencé « Boudin ». Un Charlie, jonglant avec des grenades en première ligne de front, le temps que ça pète. L’enculé a mon coup de pied au cul. La Compagnie, c’est sacrée ! On veut bien mourir au combat, mais ne pas pleurnicher devant les caméras.

John – 35 ans trader en crise 2008

A la salle des marchés, il y a toujours une attente. Lequel se fera enculer le premier ! Mais nous, ça se fait avec classe ! Le latex politique nous préserve tout en restant propre dans notre tête. Enculer son prochain OPEA, c’est une tirelire très morale ! Ça se fait avec doigté au bout du clavier. On ne se vante pas d’être un enculé pour se sentir mieux à l’échelle mondiale. Même si au fond du FMI, on aime que ça grimpe crescendo. Le Kerviel bashing, histoire de montrer son cul à toute la planète, on évite ! Est-ce qu’un Charlie à sa place chez nous ? Non, les enculeurs de mouches salissent nos écrans prévisionnels.

Blank – 52 ans, kepon

Les Deads Kennedy, c’est tout une époque avec les enculés de service Reagan et Thatcher ! En France, on avait Gogol 1er avec le fameux « J’encule ! » et Les Vampires « Jean-Marie le penis ». Une belle enculade très fun pour les uns, un blasphème textuel pour les autres. Un Charlie dans notre squatte, n’y pense pas, damned ! On préfère de l’authentique, pas un keum qui se vautre sur une planche à dessin pour faire style et qui regagne son appart’ de gauche caviar post soixante-huitard. Ici, le No Futur est de mise !

Riky – 40 ans Sextape hardeur

La sexualité a toujours attiré des trous de balle pour se la péter ! Plus l’interdit prime, plus ça fait du bien par où ça passe. À une certaine époque, le cul-béni était montré du doigt jusqu’au septième ciel. Bouffeur de chatte, bouffeur de cul tout y passaient pour la libération des corps et des âmes. Un petit coup par ci, un petit coup par là, il y avait de l’abondance dans les années 70’. On a beau être monté comme un cheval de course, il faut cravacher dur, du matin au soir. Un Charlie dans notre équipe c’est immoral ! On ne veut pas de faiblard qui utilise les mêmes positions à la petite semaine. Ce n’est pas bon pour la recette de l’orifice selon Père Choron.

 Phil Marso – 26 janvier 2015