Août 292013
 

« Il est nécessaire pour nous d’accomplir le devoir de mémoire entre les deux pays souverains. Nous l’avons dit et nous le répétons, les crimes commis durant la période de colonialisme sont énormes. Nous ne voulons pas de relations électriques entre l’Algérie et la France dans les années à venir. Et ce à partir de 2012. »

François Hollande – Conférence de presse à Alger – Mercredi 8 décembre 2010