Août 312015
 

Programme TV – Série TV – Castle : Seuls dans la nuit

Lundi 31 août 2015 – France 2 – 23h

Série américaine. Créée par Andrew Marlowe. Avec Nathan Fillion (Richard Rick Castle), Stana Katic (Kate Beckett), Molly C. Quinn (Alexis Castle), Susan Sullivan (Martha Rodgers), Penny Johnson Jerald (le capitaine Victoria Gates), Jon Huertas (Javier Esposito), Seamus Dever (Kevin Ryan) et Tamala Jones (le médecin légiste Lanie Parish).

Épisode : Seuls dans la nuit

Réalisé par David M. Barrett. Scénario de Shalisha Francis. Avec la participation de Tony Denison (Michael ‘Mickey’ Dolan), Patrick Fischler (Leo), Scott Paulin (Jim Beckett) et Bonita Friedericy (sœur Mary).

Castle et Kate ont réuni Jim Beckett et Martha autour d’un dîner. Ces deux derniers ne cessent de se lancer des piques. Le clash est évité grâce à un appel du commissariat : le cadavre du père Joe Mc Murtry, abattu d’une balle, est retrouvé dans un entrepôt désaffecté. Au moment du drame, un vendeur de journaux, Leo, a vu un homme s’enfuir de la scène de crime. Au commissariat, sœur Mary confie à Esposito et Ryan, que le père Mc Murty était un ami d’enfance de Michael Dolan, le tueur à gages de la famille mafieuse des O’Reilly !

Communiqué de presse France 2 – 10 août 2015

Août 172015
 

Programme TV – Série TV – Meurtres au Paradis : Île privée

Lundi 17 août 2015 – France 2 – 22h55

Série franco-britannique. D’après Robert Thorogood. Produit par Red Planet Pictures. Avec la participation de BBC et Conseil régional de Guadeloupe. Avec Kris Marshall (inspecteur Humphrey Goodman), Josephine Jobert (sergent Florence Cassel), Danny John-Jules (sergent Dwayne Myers), Elizabeth Bourgine (Catherine Bordey) et Don Warrington (commissaire Selwyn Patterson).

Épisode : Île privée

Réalisé par Richard Signy. Scénario de Jack Lothian. Avec la participation de Jimmy Akingbola (Terrance Jackson), Nikki Amuka-Bird (Anna Jackson), Pippa Bennett-Warner (Rosie Curloo), Joseph Marcell (Alexander Jackson), Caroline Proust (Emily Benoit) et Chris Obi (Joseph Jackson).

Un notable de l’île vient d’être abattu d’une balle dans la poitrine. L’homme possédait un îlot. C’est là que le drame s’est déroulé, un peu avant l’heure du déjeuner. Sur place se trouvait sa fille Anna, une artiste-peintre vivant à New York, son fils aîné Terrence, l’actuel vice-président de la compagnie de son père, le fils cadet Josef, la secrétaire Emily Benoit et l’employée de maison Rosie. La victime avait réuni sa famille afin de rendre hommage à sa femme décédée un an plus tôt.

Communiqué de presse France 2 – 28 juillet 2015

Août 032015
 

Programme TV – Séeie TV : Meurtres au Paradis : Un mot de trop

Lundi 3 août 2015 – France 2 – 21h55

Série. Sur une idée originale de Robert Thorogood. Produite par Red Planet Pictures production et Atlantique Productions. Avec la participation de BBC Worldwide et Kudos Film et Television. Produit avec le soutien de la Guadeloupe. Avec Humphrey Goodman (Kris Marshall), Sara Martins (détective sergent Camille Bordey), Joséphine Jobert (sergent Florence Cassel), Danny John-Jules (adjoint Dwayne Myers), Don Warrington (commissaire Patterson), Elizabeth Bourgine (Catherine Bordey, la mère de Camille).

Épisode : Un mot de trop

Réalisé par David O’Neill. Scénario de Rebecca Wojciechowski. Avec la participation de William Ash (Frank Mellor), Ali Bastian (Jenny Burgess), Rosie Cavaliero (Ivy Marcel), Susanna Fielding (Elizabeth `Betty’ Floss), Amy Nuttall (Sal Tyler) et Leo Staar (Simon Parke).

Une future mariée est retrouvée morte dans la baignoire de sa chambre d’hôtel. La veille, elle avait enterré sa vie de jeune fille avec Sal Tyler, sa meilleure amie depuis l’école primaire, Elizabeth Foss, son amie de fac, et Ivy Marcel, sa future belle-sœur. Simon Park, son futur époux, en avait fait de même dans un autre endroit.

Communiqué de presse France 2 – 10 juillet 2015

Juin 292015
 

Programme TV – Série TV – Esprits Criminels : Mise en scène

Lundi 29 juin 2015 – TF1 – 23h25 – Interdit aux moins de 12 ans

Produit par ABC Studios, CBS Paramount Network Television et The Mark Gordon Company
Auteur : Sharon Lee Watson
Réalisé par Matthew Gray Gubler
Adaptation : Jonathan Amram
Avec : Joe Mantegna (David Rossi), Thomas Gibson (Aaron Hotchner), Shemar Moore (Derek Morgan), A.J. Cook (Jennifer Jareau), Paget Brewster (Emily Prentiss), Kirsten Vangsness (Penelope Garcia), Matthew Gray Gubler (Docteur Spencer Reid)

Une jeune femme est retrouvée morte dans un asile abandonné, vêtue d’une robe du seizième siècle et le visage couvert de maquillage blanc. L’équipe de Hotch arrive sur place pour aider la police locale. L’autopsie révèle que la victime est morte suite à un empoisonnement à la nicotine, présente dans les vêtements. Une autre jeune femme est retrouvée décédée dans le même genre de robe, maquillée de la même façon mais cette fois, dans une boutique vide, en face d’un théâtre qui joue une pièce de Shakespeare. Rossi en déduit que les costumes d’époque ont un lien avec ce théâtre.

Communiqué de presse TF1 – 29 juin 2015

Juin 292015
 

Programme TV – Série TV – Esprits Criminels : le voleur d’enfants

Lundi 29 juin 2015 – TF1 – 22h40 – Interdit aux moins de 12 ans

Produit par ABC Studios, CBS Paramount Network Television et The Mark Gordon Company
Auteur : Bruce Zimmerman
Réalisé par Anna Foerster
Adaptation : Jonathan Amram
Avec : Joe Mantegna (David Rossi), Thomas Gibson (Aaron Hotchner), Shemar Moore (Derek Morgan), A.J. Cook (Jennifer Jareau), Paget Brewster (Emily Prentiss), Kirsten Vangsness (Penelope Garcia), Matthew Gray Gubler (Docteur Spencer Reid)

Un petit garçon est kidnappé dans la ville de Saint Louis. L’équipe de Hotch arrive sur place pour s’occuper de l’affaire. Après avoir soupçonné la mère, les enquêteurs découvrent qu’elle est dépressive et la relâchent. Malheureusement, ils la retrouvent assassinée le lendemain matin, au moment même où un autre petit garçon est enlevé. Une fois le profil établi, l’équipe comprend qu’il s’agit d’un jeune homme qui enlève des enfants pour les retirer à leurs parents qu’il juge inaptes et faibles.

Communiqué de presse TF1 – 29 juin 2015

Juin 292015
 

Programme TV – Série TV – Esprits Criminels : sous le signe du zodiaque

Lundi 29 juin 2015 – TF1 – 21h45 – Interdit aux moins de 10 ans

Produit par ABC Studios, CBS Paramount Network Television et The Mark Gordon Company
Auteur : Sharon Lee Watson
Réalisé par Glenn Kershaw
Adaptation : Jonathan Amram
Avec : Joe Mantegna (David Rossi), Thomas Gibson (Aaron Hotchner), Shemar Moore (Derek Morgan), A.J. Cook (Jennifer Jareau), Paget Brewster (Emily Prentiss), Kirsten Vangsness (Penelope Garcia), Matthew Gray Gubler (Docteur Spencer Reid)

Plusieurs meurtres sont perpétrés dans la région de San Francisco et le mode opératoire fait penser à celui du Zodiaque, dont les crimes commis à la fin des années soixante n’ont jamais été élucidés. Mais très vite, Reid comprend qu’il s’agit d’un imitateur. Néanmoins, il découvre des codes similaires à ceux laissés par le Zodiaque à l’époque et est convaincu que le tueur est un sans doute un génie comme lui. Grâce aux dons de Reid, l’équipe parvient à établir un profil. Lorsque Reid comprend que les lieux choisis par le tueur correspondent aux mouvements effectués lors d’une partie d’échecs très célèbre, Garcia réussit à identifier deux suspects potentiels, deux amis d’enfance surdoués.

 

Juin 292015
 

Programme TV – Série TV – Esprits Criminels : mort sous X

Lundi 29 juin 2015 – TF1 – 20h55 – Interdit aux moins de 12 ans

Produit par ABC Studios, CBS Paramount Network Television et The Mark Gordon Company
Auteur : Erica Messer
Réalisé par Glenn Kershaw
Adaptation : Jonathan Amram
Avec : Thomas Gibson (Aaron Hotchner), Shemar Moore (Derek Morgan), Kirsten Vangsness (Penelope Garcia), Matthew Gray Gubler (Docteur Spencer Reid)

Après le refus de Black de réintégrer l’équipe, Hotch cherche un nouvel agent qu’il trouve en la personne de Kate Callahan. La première enquête à laquelle elle participe les conduit en Californie, à Bakersfield, où trois torses humains ont été retrouvés dans le désert au cours du dernier mois, celui d’un homme et ceux de deux femmes. D’après le légiste, les démembrements ont été effectués avec précision, les victimes avaient des morceaux de cuir dans l’estomac et elles sont mortes quarante-huit heures après avoir subi les premiers démembrements. Après avoir arrêté un homme qui possédait deux jambes humaines très bien conservées, l’équipe comprend qu’il ne s’agit pas du tueur, mais d’une personne qui a acheté les membres sur internet.

Communiqué de presse TF1 – 29 juin 2015

Mai 312015
 

Programme TV – Non élucidé : Le Mystère de la femme découpée

Dimanche 31 mai 2015 – France 2 – 23h25

Documentaire. Présenté par Arnaud Poivre d’Arvor et Jean-Marc Bloch. Proposé par Arnaud Poivre d’Arvor et Sébastien Brunaud. Réalisé par David Perrier. Préparé par Marion Garnier. Produit par Phare Ouest Productions. Avec la participation de France 2.

La nouvelle collection de Non élucidé revient tous les dimanches en deuxième partie de soirée sur France 2 pour huit numéros inédits.
Le 26 février 2003, des sacs poubelle contenant des morceaux de corps humain sont repêchés dans le Pas-de-Calais au bord du canal de l’Escaut. Les experts concluent que le corps a été découpé à la scie. Très vite, la victime est identifiée. Il s’agit de Janine Sopka, une femme de 59 ans résidant à Saint-Hilaire-sur-Helpe.
Au cours de leur enquête de voisinage, les gendarmes apprennent que la victime multipliait les aventures amoureuses sans lendemain. Les enquêteurs recherchent les hommes avec lesquels Janine Sopka entretenait une relation. Ils s’intéressent à l’individu qui a dîné avec elle au restaurant le soir de sa disparition mais ne parviennent pas à le relier au meurtre.

Les gendarmes découvrent lors d’une perquisition chez la victime les courriers d’un mystérieux correspondant rencontré par petites annonces. Ils croient l’avoir identifié en la personne du directeur de la scierie proche du domicile de Janine Sopka. L’homme est immédiatement placé en garde à vue.

Mais une autre piste se dessine. Et si la victime avait croisé la route du dépeceur de Mons, un tueur en série belge jamais identifié ?

Ce criminel aurait tué et découpé à la scie 5 femmes entre 1993 et 2001. A chaque fois, le tueur en série déposait des sacs poubelle contenant des morceaux de corps dans des lieux aux noms évocateurs (chemin de l’Inquiétude, rue du Dépôt, rivière Haine, rue de la Trouille…). Et Janine Sopka a été retrouvée sur le passage de la Hachette. Serait-ce la signature de ce serial killer ? Janine Sopka connaissait-elle son tueur ? A-t-elle fait une mauvaise rencontre ?

Tous ceux qui ont travaillé sur cette enquête espèrent qu’un jour ce meurtre sauvage sera élucidé.
Communiqué de presse France 2 – 11 mai 2015
Mai 102015
 

Programme TV – Série TV – Mentalist : Envoyé au tapis

Dimanche 10 mai 2015 – TF1 – 15h25

Produit par Warner Bros. Television

Auteur : Eoghan Mahony
Réalisé par Roxann Dawson
Adaptation : Houria Belhadji
Avec : Simon Baker (Patrick Jane), Robin Tunney (Teresa Lisbon), Tim Kang (Kimball Cho), Owain Yeoman (Wayne Rigsby), Amanda Righetti (Grace Van Pelt)

Charlotte Mitchell, une jeune journaliste, est retrouvée assassinée dans les coulisses d’une salle de spectacle de combat libre. Elle préparait un livre sur Manny Flacco et Rudy Meriman, deux boxeurs qui s’affrontaient ce soir-là. Les deux adversaires sont, dans un premier temps, soupçonnés du meurtre. Puis, c’est au tour de Joseph Reyes, un pasteur récemment sorti de prison, d’être suspecté. En effet, ce dernier a utilisé, quelques années auparavant, le neuf millimètres qui a servi à tuer Charlotte. Le CBI enquête sur cette arme et remonte jusqu’à Frank Lopez, un jeune délinquant qui déclare l’avoir perdue dans une boîte de nuit.

Communiqué de presse TF1 – 10 mai 2015

Mai 032015
 

Programme TV – Non élucidé : Suzanne Viguier : l’inexplicable absence

Dimanche 3 mai 2015 – France 2 – 22h50

Magazine de société. Présenté par Arnaud Poivre d’Arvor avec Jean-Marc Bloch. Proposé par Arnaud Poivre d’Arvor et Sébastien Brunaud. Réalisé par Xavier Lefebvre. Préparé par Marion Garnier. Produit par Phare Ouest Productions.

Chaque année, 1 000 homicides sont commis en France. Dans 80 % des cas, l’auteur est appréhendé. Mais 200 meurtres restent non élucidés.Avec le temps, ces dossiers tombent peu à peu dans l’oubli, laissant les familles des victimes sans réponse à leur douleur.

Non élucidé se propose de revenir sur ces enquêtes criminelles restées dans l’impasse. Chaque épisode raconte ainsi une affaire non résolue en revenant en détail sur toutes les zones d’ombre, en pointant toutes les questions restées sans réponse dans l’espoir de rouvrir des pistes abandonnées voire de soulever de nouvelles hypothèses. En réveillant ainsi les mémoires, l’émission invite d’éventuels témoins à prendre contact avec les services de police concernés.

En étroite collaboration avec l’ensemble des protagonistes des affaires sélectionnées (services de police ou de gendarmerie, magistrats, avocats, parties civiles,…), Non élucidé décrypte les différentes étapes de l’enquête criminelle permettant ainsi aux téléspectateurs de mettre leurs pas dans ceux des enquêteurs. Les plateaux de l’émission, tournés sur les lieux mêmes des crimes, reposent sur un binôme : le présentateur, Arnaud Poivre d’Arvor et un professionnel de l’enquête criminelle, Jean-Marc Bloch, ancien patron du SRPJ de Versailles, qui apporte toute son expérience d’homme de terrain.

Selon les besoins de l’affaire traitée, des spécialistes sont interrogés (médecins légistes, balisticiens, experts en ADN, psycho-criminologues, psychiatres…) pour éclairer tous les aspects de l’enquête.
Non élucidé traite ainsi de crimes non résolus avec la volonté de lutter contre l’oubli et l’espoir de permettre aux services d’enquête d’obtenir de nouveaux éléments grâce à un appel à témoin.

La nouvelle collection de Non élucidé revient tous les dimanches en 2e partie de soirée sur France 2 pour 8 numéros inédits.

Le 27 février 2000, Suzanne Viguier, épouse d’un professeur agrégé de la faculté de droit de Toulouse, disparaît de son domicile. La mère de famille de 38 ans ne donne aucune nouvelle à ses trois enfants. Fugue ? Accident ? Meurtre ?

Le 9 mars 2000, une information judiciaire est ouverte. Une perquisition est effectuée au domicile des Viguier et les policiers découvrent que le matelas du clic-clac sur lequel dormait Suzanne Viguier – le couple faisait chambre à part depuis un an – a disparu. Jacques Viguier dit l’avoir jeté dans une décharge publique quelques jours après la disparition de son épouse.

Quelques traces de sang sont découvertes dans le domicile familial. Le mari est très vite soupçonné d’avoir tué sa femme puis d’avoir fait disparaître son corps. Pourquoi a-t-il jeté le matelas ? Pourquoi n’a-t-il pas immédiatement déclaré la disparition de sa femme ? Savait-il que Suzanne avait un amant ?

Le 11 mai 2000, Jacques Viguier est mis en examen pour l’assassinat de son épouse. Soutenu par ses enfants, le professeur de droit ne cessera jamais de clamer son innocence. Jacques Viguier sera finalement acquitté à deux reprises en avril 2009 puis en mars 2010.

Pendant le second procès, la baby-sitter des Viguier a révélé que l’amant de la victime lui avait demandé de faire un faux témoignage pour cacher qu’il s’était introduit dans la maison familiale quelques jours après la disparition. Pourquoi ? Que cherchait cet homme ?

Aujourd’hui encore, personne ne sait ce qui est arrivé à Suzanne Viguier.

Lieu : Toulouse (Haute-Garonne)

Avr 262015
 

Faites entrer l’accusé – Antonio Ferrara, la grande évasion

Dimanche 26 avril 2015 – France 2 – 23h45

Magazine de société. Présenté par Frédérique Lantieri. Préparé par Isabelle Clairac. Réalisé par Bernard Faroux. Proposé par Christian Gerin. Produit par 17 Juin Media.

Un document d’Ionut Teianu.

Antonio Ferrara : blagueur, séducteur… Du haut de ses 1,65 m, l’homme a su séduire les chefs du grand banditisme. Parce qu’on lui prêtait des attaques de fourgon spectaculaires et des qualités d’artificier hors pair, ce délinquant de banlieue a aussi mis les plus grands flics de France à ses trousses.

Pour lui, une douzaine d’hommes a pris d’assaut la prison de Fresnes, l’une des plus sûres du pays ! Il a fallu huit ans, et pas moins de vingt procès pour juger Antonio Ferrara, celui qu’on appelait Nino. Il est 4 heures du matin, le 12 mars 2003, quand la prison de Fresnes entre dans l’histoire pénitentiaire. Ses miradors sont pris d’assaut à l’arme de guerre, une série d’explosions ébranle tout le quartier… Du jamais vu pour une évasion… Car sous les balles qui fusent, un détenu se fait la belle : Antonio Ferrara, braqueur multirécidiviste fiché au grand banditisme.
Offensée, la chancellerie jure de retrouver ceux qui l’ont défiée par cette attaque spectaculaire. Elle confie l’enquête aux policiers de la BRB et de l’Office central du banditisme.

Et c’est Ferrara lui-même qui offre aux enquêteurs leur premier indice. Sans doute « sonné » par l’explosion qui lui a permis de faire sauter les barreaux de sa cellule, l’homme a oublié derrière lui son téléphone portable. Un téléphone qui enregistre « accidentellement » une conversation entre le fuyard et l’un de ses complices. Les deux hommes y parlent de Karim Achoui, l’avocat de Ferrara.
Les policiers le soupçonnent d’avoir facilité l’évasion de son client en demandant un parloir vingt-quatre heures avant l’attaque de la prison. Après cette visite, le détenu a en effet refusé de regagner sa cellule ; il a donc été transféré au quartier disciplinaire, d’où il est plus facile de rejoindre la sortie.

En l’occurrence la porte des livraisons qui a été découpée à l’explosif ! Pour libérer un homme d’à peine 30 ans, le milieu a ainsi déployé des moyens sans précédents : des complicités à l’extérieur, mais aussi à l’intérieur de la prison, un commando d’une douzaine d’homme surarmés, des explosifs… La police est d’autant plus déterminée à remettre la main sur le petit « Nino », et à coincer tous ceux qui l’ont aidé, cela fait des années qu’Antonio Ferrara les nargue. A 22 ans déjà, il échappe à une descente de gendarmes à la cité Gabriel de Choisy-le-Roi où le trafic de drogue prend de l’ampleur. Et très vite, le petit délinquant de banlieue fait parler de lui : en à peine deux ans, il est recherché pour une tentative de meurtre et un braquage de banque.

En avril 1997, une équipe de la PJ le repère place d’Italie à Paris. Elle l’interpelle alors qu’il attend une amie, une rose à la main ! L’homme est écroué à la prison de Fleury-Mérogis, où il se tient à carreau, tout en liant connaissance avec des gars du milieu. Tout le monde le croit à la préparation de son procès, mais le 7 août 1998, Ferrara prétexte une douleur au pied pour se faire hospitaliser. Là, trois hommes armés et cagoulés surgissent dans la salle d’attente, aspergent les gardiens de gaz lacrymogène, et libèrent le détenu. Peu de temps après, une vague de braquages déferle sur le pays.

Le onzième de l’année 2000 est particulièrement sanglant. Il a lieu à Nanterre, le 5 mai. Un convoyeur de fonds est tué, un autre grièvement blessé. L’attaque déclenche une série de manifestations et un mouvement de grève sans précédent chez les convoyeurs. Les distributeurs automatiques se vident. La pression monte au ministère de l’Intérieur. Les policiers activent leurs réseaux jusqu’à ce qu’un nom sorte : Antonio Ferrara. Un nom qui réapparaît quelques mois plus tard, lors d’un autre braquage de fourgon, porte de Gentilly à Paris. Les policiers le soupçonnent de jouer l’artificier. Mais une fois encore, Ferrara leur échappe.

Un an plus tard, en novembre 2001, c’est à Toulouse que les policiers recroisent son nom après une nouvelle attaque de fourgon. Cette fois, le braquage tourne court. La bande s’évapore, mais grâce à la téléphonie, les policiers identifient tous ceux qui ont du monter le coup. L’étau se resserre… La cavale n’est pourtant pas terminée. Ce n’est qu’en juillet 2002, qu’ils parviennent à mettre la main sur Ferrara. En garde à vue, le voyou se montre grand seigneur. Il reconnaît qu’il a fait courir les policiers et partage, en plaisantant, une pizza avec les hommes qui l’ont coffré. Avec son avocat, il « cause » voiture … Mais sur les faits qu’on lui reproche, il serre les dents. Il ne lâche rien ! Antonio Ferrara est alors incarcéré à la Santé, avant d’être transféré à Fresnes.

Jusqu’à ce que le 12 mars 2003, Nino signe sa plus spectaculaire évasion. La cavale sera courte. Les policiers de l’OCRB l’arrêtent quatre mois plus tard. Cette fois, l’arme à la main. Après huit ans de procédure, Ferrara affronte donc ses juges. Son procès pour l’évasion de Fresnes s’ouvre le 2 octobre 2008 devant la cour d’assises de Paris. Les dix semaines d’audience restent marquées par sa répartie, ses numéros de charme et surtout, une bagarre générale, après laquelle l’accusé et certains de ses complices refusent de revenir dans le box.

Le 15 décembre 2008, le verdict tombe : Ferrara écope de dix-sept ans de prison. Son ancien avocat, Karim Achoui, est reconnu coupable et condamné à sept ans de réclusion avant d’être acquitté en appel. Antonio Ferrara voit, quant à lui, sa peine réduite à onze ans. Mais d’autres audiences l’attendent, pour une dizaine d’autres affaires. Au final, l’homme, à qui l’on a prêté de grands talents d’artificier, ne sera jamais condamné pour une attaque de fourgon.
Communiqué de presse France 2 – 30 mars 2015
Avr 132015
 

Programme TV – Série TV – Broadchurch : Épisode 6

Lundi 13 avril 2013 – France 2 – 22h30

drapeau Union Jack - 150 x 90 cm - 8 € - Boutique Megacom-ik 13 Bd Saint Marcel 75013 Paris - Tél : 09 53 92 53 13

Drapeau Union Jack – 150 x 90 cm – 8 € – Boutique Megacom-ik –  13 Bd Saint Marcel – 75013 Paris –   Tél : 09 53 92 53 13

Série. Créée par Chris Chibnall. Avec David Tennant (Capitaine Alec Hardy), Olivia Colman (Lieutenant Ellie Miller), Andrew Buchan (Mark Latimer), Jodie Whittaker (Beth Latimer), Adam Wilson (Tom Miller), Jonathan Bailey (Olly Stevens), Carolyn Pickles (Maggie Radcliffe), Arthur Darvill (Rev Paul Coates), Pauline Quirke (Susan Wright), Joe Sims (Nige Carter), Will Mellor (Steve Connelly), Charlotte Rampling (Jocelyn Knight QC), Marianne Jean-Baptiste (Sharon Bishop QC), Eve Myles (Claire Ripley), James D’Arcy (Lee Ashworth), Shaun Dooley (Ricky Gillespie), Meera Syal (Juge Sonia Sharma) et Phoebe Waller-Bridge (Abby Thompson).

Épisode 6

Réalisé par Jonathan Teplitzky. Scénario de Chris Chibnall.

Le procès de Joseph Miller continue. Tom, son fils, est appelé à la barre. L’adolescent confie qu’il rencontrait régulièrement Mark Latimer dans la caravane de Suzanne Wright. Ce dernier lui avait demandé de n’en toucher mot à quiconque. Mark lui aurait confié qu’il se sentait responsable de la mort de Danny. Tom tente d’innocenter son père. Son attitude met Ellie en colère : son fils met de côté son intégrité pour sauver son père. Mark Latimer est appelé à la barre. Il est contraint de confier qu’il se trouvait en compagnie de Becca Fisher.

Communiqué de presse France 2 – 30 mars 2015

Avr 132015
 

Programme TV – Série TV – Broadchurch : Épisode 5

Lundi 13 avril 2013 – France 2 – 21h40

drapeau Union Jack - 150 x 90 cm - 8 € - Boutique Megacom-ik 13 Bd Saint Marcel 75013 Paris - Tél : 09 53 92 53 13

Drapeau Union Jack – 150 x 90 cm – 8 € – Boutique Megacom-ik –  13 Bd Saint Marcel – 75013 Paris –   Tél : 09 53 92 53 13

Série. Créée par Chris Chibnall. Avec David Tennant (Capitaine Alec Hardy), Olivia Colman (Lieutenant Ellie Miller), Andrew Buchan (Mark Latimer), Jodie Whittaker (Beth Latimer), Adam Wilson (Tom Miller), Jonathan Bailey (Olly Stevens), Carolyn Pickles (Maggie Radcliffe), Arthur Darvill (Rev Paul Coates), Pauline Quirke (Susan Wright), Joe Sims (Nige Carter), Will Mellor (Steve Connelly), Charlotte Rampling (Jocelyn Knight QC), Marianne Jean-Baptiste (Sharon Bishop QC), Eve Myles (Claire Ripley), James D’Arcy (Lee Ashworth), Shaun Dooley (Ricky Gillespie), Meera Syal (Juge Sonia Sharma) et Phoebe Waller-Bridge (Abby Thompson).

Épisode 5

Réalisé par Jonathan Teplitzky. Scénario de Chris Chibnall.

Ellie Miller tente d’amadouer son fils Tom. Ce dernier vit chez sa tante Luce depuis l’arrestation de son père. L’adolescent en veut à sa mère d’avoir abandonné son père dans l’épreuve. Il refuse sa proposition de venir vivre avec avec elle. Concernant l’affaire Sanderbrook, Claire se rappelle que son mari l’a droguée le soir du drame. De plus, elle l’a surpris vers 5 heures du matin en train de faire le ménage ! Par ailleurs, le procès continue avec ses multiples rebondissements

Communiqué de presse France 2 – 30 mars 2015

Avr 132015
 

Programme TV – Série TV – Broadchurch : Épisode 4

Lundi 13 avril 2013 – France 2 – 2015 

drapeau Union Jack - 150 x 90 cm - 8 € - Boutique Megacom-ik 13 Bd Saint Marcel 75013 Paris - Tél : 09 53 92 53 13

Drapeau Union Jack – 150 x 90 cm – 8 € – Boutique Megacom-ik –  13 Bd Saint Marcel – 75013 Paris –   Tél : 09 53 92 53 13

Série. Créée par Chris Chibnall. Avec David Tennant (Capitaine Alec Hardy), Olivia Colman (Lieutenant Ellie Miller), Andrew Buchan (Mark Latimer), Jodie Whittaker (Beth Latimer), Adam Wilson (Tom Miller), Jonathan Bailey (Olly Stevens), Carolyn Pickles (Maggie Radcliffe), Arthur Darvill (Rev Paul Coates), Pauline Quirke (Susan Wright), Joe Sims (Nige Carter), Will Mellor (Steve Connelly), Charlotte Rampling (Jocelyn Knight QC), Marianne Jean-Baptiste (Sharon Bishop QC), Eve Myles (Claire Ripley), James D’Arcy (Lee Ashworth), Shaun Dooley (Ricky Gillespie), Meera Syal (Juge Sonia Sharma) et Phoebe Waller-Bridge (Abby Thompson).

Épisode 4

Réalisé par Jonathan Teplitzky. Scénario de Chris Chibnall.

Ollie Stevens (le journaliste du journal local et neveu d’Ellie Miller) tente de se renseigner auprès de l’inspecteur Hardy sur la présence de Lee Ashworth dans le coin. L’ancien détenu tente de retourner Ellie contre Alec Hardy.

Communiqué de presse France 2 – 30 mars 2015

Avr 122015
 

Programme TV – Faites entrer l’accusé : La Métamorphose de Christine Constantien

Dimanche 11 avril 2015 – France 2 – 22h50

Magazine de société. Présenté par Frédérique Lantieri. Préparé par Isabelle Clairac. Réalisé par Bernard Faroux. Proposé par Christian Gerin. Produit par 17 Juin Media.

La Métamorphose de Christine Constantien.

Réalisé par Agnès Hubschman.

Lorsque Patrick Constantien a été assommé et égorgé, le 18 novembre 2008, sur son canapé, les enquêteurs ont vite soupçonné son épouse, Christine. Certes, l’homme avait reçu de nombreuses lettres de menaces et il avait failli périr brûlé vif, dans sa tente de camping, lors d’une partie de pêche…

Mais les enquêteurs n’ont jamais cru que ce petit bonhomme d’un mètre soixante, jardinier municipal à Amneville, avait pu s’attirer l’animosité de quelqu’un d’autre ; susciter un tel déchaînement de violence contre lui, mis à part celui de sa femme. Et les experts leur ont donné raison sur plus d’un point ! Les lettres anonymes ? Les graphologues ont démontré que c’est Christine qui les avait rédigées ! L’incendie de la tente ? Il était, peut être, aussi de son fait. Car l’analyse des communications téléphoniques a montré qu’elle avait menti. Contrairement à ses déclarations, la mère de famille s’est rendue au camping, ce soir là… Et l’analyse de ses factures téléphoniques a révélé bien d’autres choses encore ! Notamment, le double mobile pour lequel, cette femme aurait pu se débarrasser de son mari, après plus de vingt ans de mariage. La mère de famille avait retrouvé le grand amour… mais cette passion lui coûtait cher.

Ses 39 000 SMS, surtaxés, à Séraphin ont mis sa famille sur la paille. De crédit en crédit, Christine Constantien s’est retrouvée prise à la gorge. La mort de son époux, et le versement de son assurance décès, arrivaient au bon moment… pour refaire sa vie et régler ses dettes !

Mais Christine Constantien n’a jamais varié sur un point : son innocence. Quand elle a compris que ses silences, ses sanglots, et son regard défait l’accusaient, elle s’est fait couper les cheveux. Elle s’est maquillée, elle a changé de look. Elle a travaillé son dossier avec ses avocates ; comme on répète une pièce. Et elle a fini par être entendue !

Programme TV – France 2 – 30 mars 2015

 

Mar 302015
 

Programme TV – Série TV – Rizzoli & Isles, autopsie d’un meurtre : Sur écoute

Lundi 30 mars 2015 – France 2 – 21h35

Série américaine. Créée par Janet Tamaro. D’après l’œuvre de Tess Gerritsen. Avec : Angie Harmon (lieutenant Jane Rizzoli), Sasha Alexander (Dr Maura Isles), Lee Thompson Young (lieutenant Barry Frost), Jordan Bridges (Frank « Frankie » Rizzoli Junior), Bruce McGill (inspecteur Vince Korsak) et Lorraine Bracco (Angela Rizzoli).

Sur écoute

Réalisé par Norman Buckley. Scénario de Janet Tamaro. Avec la participation de Colin Egglesfield (Tommy Rizzoli), Alexandra Holden (Lydia Sparks), Jayne Brook (sénatrice Valerie Bloomfield), Lucy Walters (Natalie Bloomfield) et Kemp Lee (Waiman Zhang).

Nathalie Bloomfield, 25 ans, est retrouvée gisant sur la chaussée, deux balles dans la nuque. Sa langue a été coupée ! Cette exécution est sans nul doute le travail d’un professionnel. La victime est la fille d’une sénatrice très connue qui s’apprêtait à épouser un jeune homme d’origine chinoise : Waiman Zhang. Nathalie ainsi que son fiancé sont employés en tant qu’ingénieurs en informatique dans une société de collecte de renseignements, la TIC, qui sous-traite pour la NSA. Les deux ordinateurs portables de Nathalie ont été volés et son fiancé est injoignable.

Communiqué de presse France 2 – 10 mars 2015

Mar 302015
 

Programme TV – Série TV – Rizzoli & Isles : autopsie d’un meurtre : Une affaire de goût

Lundi 30 mars 2015 – France 2 – 20h55

Série américaine. Créée par Janet Tamaro. D’après l’œuvre de Tess Gerritsen. Avec : Angie Harmon (lieutenant Jane Rizzoli), Sasha Alexander (Dr Maura Isles), Lee Thompson Young (lieutenant Barry Frost), Jordan Bridges (Frank « Frankie » Rizzoli Junior), Bruce McGill (inspecteur Vince Korsak) et Lorraine Bracco (Angela Rizzoli).

Une affaire de dégoût

Réalisé par Steve Clancy. Scénario de Jill Goldsmith, Y. Shireen Razack et Janet Tamaro. Avec la participation de Brian Goodman (lieutenant détective Sean Cavanaugh), Colin Egglesfield (Tommy Rizzoli), Sharon Lawrence (Dr. Hope Martin), Tyler Francavilla (Reed Bennett), Ivan Shaw (chef Holden), Sufe Bradshaw (Dalia Reilly) et Kelly Rohrbach (officier Charlotte ‘Charlie’ Hansen).

Le chef Holden Hathaway, 32 ans, s’écroule en pleine rue devant son food truck. Ses deux principaux collaborateurs tentent de lui apporter de l’aide. En vain. Son cadavre dégage une odeur chimique… L’homme venait juste de gagner la dernière édition d’un concours télévisé de cuisine.

Communiqué de presse France 2 – 10 mars 2015

Mar 292015
 

Programme TV – Faites entrer l’accusé : Le magot de Marcelle Bouvard

Dimanche 29 mars 2015 – France 2 – 22h35

Magazine de société. Présenté par Frédérique Lantieri. Préparé par Isabelle Clairac. Réalisé par Bernard Faroux. Proposé par Christian Gerin. Produit par 17 Juin Media.

Ce dimanche de Pâques de 2006, une patrouille de gendarmerie se rend chez Marcelle Bouvard, une vieille dame qui habite dans le petit village de Ladoix-Serrigny, pour lui rapporter son portefeuille. Ils trouvent porte close et s’apprêtent à repartir lorsqu’ils remarquent que le garage est entrouvert… A l’intérieur, la vieille dame de 79 ans gît sur le sol, la tête ensanglantée. Il est déjà trop tard.

A-t-elle fait une mauvaise chute dans les escaliers ? L’autopsie balaie cette thèse : Marcelle Bouvard a été violemment frappée avec un objet contondant ! Dans ce petit village de Bourgogne, coincé entre les vignes d’Aloxe Corton et de Nuit Saint Georges, c’est la stupeur. Marcelle Bouvard était connue de tous puisqu’elle était la veuve de l’ancien maire, décédé en 2002. Le couple n’avait pas d’enfants mais Marcelle était très proche de ses petits-neveux qu’elle considérait comme ses petits-enfants. Les habitants la décrivent comme une femme pieuse et chaleureuse. Difficile d’imaginer quelqu’un puisse lui en vouloir à ce point… 

Les enquêteurs ne disposent d’aucune piste. Pas d’ADN ni empreintes susceptibles de les guider. L’agresseur en voulait-il à son argent ? Car la vieille dame était loin d’être démunie : 3 maisons à Ladoix-Sérigny, 3 résidences secondaires, 2 vignobles et un compte en banque bien garni… Son journal intime retient particulièrement l’attention des gendarmes. La vieille dame y relate, avec un mélange de détresse et d’amertume, son sentiment d’abandon et sa tristesse de n’avoir plus personne dans sa vie. Derrière la « Mamie gâteau » se dessine progressivement l’image d’une femme aigrie par la solitude. C’est finalement un accusé au-dessus de tout soupçon qui comparaît devant la cour d’assises de Dijon en 2008. Quant à l’arme du crime elle est pour le moins surprenante. Marcelle Bouvard a été tuée à coups de Jéroboam, une bouteille d’une contenance de 3 litres. Sur les bancs de la partie civile, il n’y a personne pour représenter la vieille dame assassinée

Communiqué de presse France 2 – 10 mars 2015

Mar 092015
 

Programme TV – Série TV – Rizzoli & Isles, autopsie d’un meurtre  : Fini les drames

Lundi 9 mars 2015 – France 2 – 22h15

Série américaine. D’après Janet Tamaro. D’après l’oeuvre de Tess Gerritsen. Avec : Angie Harmon (lieutenant Jane Rizzoli), Sasha Alexander (Dr Maura Isles), Lee Thompson Young (lieutenant Barry Frost), Jordan Bridges (Frank « Frankie » Rizzoli Junior), Bruce McGill (inspecteur Vince Korsak) et Lorraine Bracco (Angela Rizzoli).

Fini les drames

Réalisé par Michael Katleman. Scénario de Janet Tamaro. Avec la participation de Sharon Lawrence (Dr. Hope Martin), Chris Vance (Lt. colonel Casey Jones) et Colin Egglesfield (Tommy).

Au cours d’une répétition, un comédien amateur est abattu accidentellement par sa partenaire au théâtre et dans la vraie vie. Ryan Granger est mort d’une balle tirée en plein cœur par sa compagne Jennifer. Qui a chargé l’arme avec des balles réelles ? Ryan, technicien de maintenance, connaissait quelques problèmes à son travail. Il avait confié à Jennifer avoir découvert un dysfonctionnement sans pour autant le qualifier.

Communiqué de presse France 2 – 17 février 2015

Mar 092015
 

Programme TV – Série TV – Rizzoli & Isles, autopsie d’un meurtre  : Conduite à risques

Lundi 9 mars 2015 – France 2 – 21h30

Série américaine. D’après Janet Tamaro. D’après l’oeuvre de Tess Gerritsen. Avec : Angie Harmon (lieutenant Jane Rizzoli), Sasha Alexander (Dr Maura Isles), Lee Thompson Young (lieutenant Barry Frost), Jordan Bridges (Frank « Frankie » Rizzoli Junior), Bruce McGill (inspecteur Vince Korsak) et Lorraine Bracco (Angela Rizzoli).

Conduite à risques

Réalisé par Anthony Hardwick. Scénario de Russell J. Grant et Matt MacLeod. Avec la participation de Brian Goodman (lieutenant détective Sean Cavanaugh), Eric Winter (B.T. / Brandon Thomas Sarron), Matthew Del Negro (Giovanni Gilberti), Emily Swallow (Elizabeth Keating), Gina Rodriguez (Lourdes Santana), Michael Galante (Alberto Santana) et Amaury Nolasco (lieutenant détective Rafael Martinez).

Tragédie dans le milieu des courses illicites des « runners » : un participant meurt dans l’explosion de sa voiture. Accident ? L’expert scientifique Brandon Thomas Sarron alias « BT » affirme le contraire. La bombe a été actionnée à faible distance. Le tueur était donc positionné dans l’assemblée. Maura récupère une carte mémoire dans la voiture accidentée. Mais l’objet est très endommagé. Entretemps la victime est identifiée : Alberto Santana était un jeune mécanicien auto qui travaillait pour son beau-père. Le jeune homme avait commis quelques délits et était suivi par un contrôleur judiciaire, la très jolie Elizabeth Keating.

Communiqué de presse France 2 – 17 février 2015