Nov 192015
 

Noël Mamère : contre la prolongation de l’état d’urgence !

« Je voterai contre la prolongation. Autant j’étais d’accord et je comprenais l’état d’urgence décrété dans la foulée des attentats du 13 novembre, autant je suis dubitatif sur la prolongation de trois mois qui interdit tout contrôle du Parlement et porte atteinte aux libertés individuelles et collectives. Elle empêchera notamment la participation de la société civile à la COP21, le sommet mondial sur le climat, qui va se limiter aux négociations de chefs d’Etats comme nous le craignions. C’est une atteinte à la liberté d’expression. Il y a déjà eu plusieurs lois antiterroristes votées, elles ont mis en œuvre des dispositifs d’exception qui permettent à l’appareil judiciaire et à la police de faire son travail. La loi de renseignement était déjà une atteinte aux libertés.

Je n’ai pas envie de donner un blanc-seing à l’exécutif. Je préfère le pacte démocratique au pacte de sécurité. Nous assistons à une surenchère sécuritaire entre gauche et droite. Et au recyclage de la camelote de la droite, comme avec la déchéance de la nationalité que celle-ci avait proposée, et que la gauche avait rejetée avant de la recycler aujourd’hui !

On ne peut pas se permettre, pour des raisons politiciennes, pour piéger la droite, de toucher à notre droit fondamental !

Difficile de garder la tête froide dans une période d’émotion. Mais quand on touche aux libertés fondamentales, on ne le fait qu’à froid. On reprochait justement à Nicolas Sarkozy d’agir dans la précipitation. Regardez ce qui s’est passé ailleurs : la Tunisie a levé l’état d’urgence après les récents attentats. L’Espagne, elle, n’avait pas décrété d’état d’urgence après les attentats de Madrid… »

Noël Mamère – Assemblée Nationale – 19 novembre 2015

Mar 042015
 

« Notre pays a besoin d’une vie politique où les idées s’affrontent pour éclairer les citoyens sur les choix possibles.. Chaque fois que Nicolas Sarkozy, ou tout autre, apporte des propositions, la démocratie est gagnante »

François Hollande – Le Parisien / Aujourd’hui en France – Mercredi 4 mars 2015

***

François Hollande aurait-il oublié que la France est gouverné depuis 34 ans par deux partis : Parti Socialiste et l’UMP/RPR ? Comment la pluralité des opinions peut-elle exister ?

Phil Marso – Mercredi 4 mars 2015

Souvenez-vous de sa tirade du 2 mai 2012 : Moi, Président !

Sep 012013
 

« Comme le président des Etats-Unis, qui a décidé de consulter le Congrès américain au titre des principes démocratiques, le président français doit faire de même et organiser après le débat un vote formel au Parlement »

Jean-Louis Borloo – Communiqué de presse UDI – Samedi 31 août 2013