Jan 182015
 

Critique Cinéma : Loin des Hommes

Film de David Oelhoffen. Avec Viggo Mortensen, Reda Kated, Djemel Barek, Vincent Martin, Nicolas Giraud, Jean-Jerome Esposito, Yan Goven, Antoine Régent, Sonia Amori, Angela Molina. – 1h41 – Sortie le 14 janvier 2015.

Hiver 1954, dans l’Atlas d’Alger perdu dans les montagnes, une maison isolée sert de classe à de nombreux enfants arabes. L’instituteur se donne pour mission d’apprendre à lire à cette population de berger. Le jour de la Toussaint, plusieurs attentats sont commis par des indépendantistes dont les victimes sont des colons français. Quelques jours plus tard, le gendarme Balducci amène jusqu’à l’école un prisonnier : Mohamed. Daru à ordre de l’amener dans une ville à deux jours de marches pour qu’il soit jugé. On reproche à Mohamed d’avoir tué son cousin pour une question de vol de mouton. Les troubles s’amplifient, l’armée française quadrille la région. Daru devra-t-il se comporter en simple instituteur, étranger aux évènements tragiques ?

« Loin des Hommes » est tiré d’une nouvelle de l’écrivain Albert Camus. Ici le dénouement d’un drame reste incertain avec deux visions de la vie. L’un transmettre pour le meilleur, l’autre se sacrifier pour épargner les siens. Le décor naturel de cette terre d’Algérie est empreint de sérénité, de violence où chaque pierre fait l’écho d’une révolte, d’une rédemption. Viggo Mortensen m’avait déjà assez marqué avec la noirceur du film « La Route » (2009). Sa justesse et son humanisme dont n’aurait pas renié Albert Camus fait de sa rencontre avec l’acteur prometteur Reda Kated, une solide complicité dramaturgique.

Phil Marso – 18 janvier 2014

Source : Waklmovie.info