Mar 072015
 

Agenda Manifestation : Marche Mondiale des femmes 2015

Dimanche 8 mars 2015 – 14h30 Place de la la République – Paris

La Marche Mondiale des Femmes lance sa 4ème Action Internationale

Le 8 mars la Marche Mondiale des Femmes démarre sa 4e Action Internationale. Avec le slogan « Nous resterons en Marche jusqu’à ce que toutes les femmes soient libres », des femmes des 96 pays dans lesquels le mouvement est présent s’organiseront pour continuer à dénoncer les causes qui oppriment et discriminent les femmes dans le monde entier. En même temps, dans les cinq régions, à travers un processus de formation politique féministe, un travail sera mené afin d’identifier les menaces dont souffrent les femmes de chaque région, ainsi que pour construire collectivement les alternatives nécessaires pour construire un monde plus juste.

Pendant les sept mois de l’Action Internationale, les différentes Coordinations nationales organiseront des mobilisations, des marches, des débats et tous types d’actions autour des quatre champs d’action qui articulent les demandes du mouvement : Bien commun et services publics, Violences contre les femmes, Paix et démilitarisation et Autonomie économique des femmes. Autour du 8 mars, comme célébration du début de l’Action, des militantes de tous les coins de la planète prendront les rues, élèveront leurs voix, leurs banderoles et joueront de la batucada pour une idée commune : Nous restons en marche.

L’Europe donne le départ de l’Action Internationale en appuyant les femmes Kurdes qui souffrent de la violence et de la militarisation qui se vit dans la zone d’une double façon : d’un côté, par le gouvernement turc, qui ne reconnaît pas leur droit d’autodétermination, ni leur autonomie sur le territoire ; de l’autre côté, par l’intégrisme religieux de ce qui est appelé l’ « Etat Islamique », qui terrorise les populations de la zone, et attente systématiquement les femmes, les dépouillant de tous leurs droits. Des centaines de femmes, de différentes parties du continent européen et d’autres continents, se sont réunies dans la ville turque de Nusaybin, au bord de la frontière Syrienne, pour montrer son appui aux femmes en lutte qui résistent chaque jour à la violence à laquelle elles sont exposées. Ce début est également celui de la caravane féministe européenne qui parcourra le continent européen, depuis la Turquie jusqu’au Portugal, durant sept mois. Pendant tout ce temps, seront organisées de nombreuses activités, marches, rencontres avec des groupes de femmes, etc.

D’autres activités régionales sont en processus. Le monde Arabe prépare une rencontre régionale qui renforcera sa Coordination et son travail en réseau. Les Amériques préparent des marches inter-régionales dans différentes zones, tout comme une rencontre de la région. L’Afrique va célébrer plusieurs campements de jeunes féministes et préparer sa cérémonie de clôture de l’Action au Kenya (autre lieu frappé par l’avancée des intégrismes religieux, la militarisation et les violations des droits humains des femmes…)

Comment s’organise la 4e Action Internationale de la MMF ?

L’action de réalisera tout au long d’une période qui commencera le Jour International des luttes des femmes (8 mars) et se terminera le Jour International pour l’élimination de la Pauvreté (17 octobre). De cette façon, nous symbolisons notre lutte contre la féminisation de la pauvreté.

L’action compte de nombreuses activités et actions qui se dérouleront dans les pays et territoires dans lesquels la Marche est présente et qui peuvent être suivis sur le site web de l’action internationale : www.mmm-2015.info, et sur Facebook : wmw-mmm-mmf 2015

Le 24 avril, nous commémorerons le massacre du Rana Plaza, dans lequel moururent des centaines de femmes, victimes de la cupidité du système capitaliste qui les exposait à des conditions infrahumaines de travail pour les grandes entreprises multinationales du secteur textile. Des militantes de la Marche, de l’Asie jusqu’aux Amériques, réaliseront des actions pour rappeler au monde que le Rana Plaza est partout, et que, femmes de tous les continents, nous souffrons des conséquences terribles du capitalisme.

L’histoire perdue de la journée du 8 mars

En cette première étape de la 4e Action Internationale, les activistes de la MMF veulent aussi rappeler l’histoire du jour International des Femmes, qui aujourd’hui se commémore le 8 Mars et dont le sens de lutte pour l’émancipation a disparu face à la commercialisation autour de la date. En de nombreuses occasions, si l’histoire de la date est évoquée, elle est mise en relation avec une grève et/ou un incendie ayant supposément eu lieu dans une fabrique textile dans laquelle travaillaient des femmes à New York en 1857 ou en 1908.

Mais quand on fait des recherches plus poussées sur les origines de la célébration, on découvre l’histoire de toute une période de lutte féministe pour les droits économiques et du travail, tout comme le droit au vote aux Etats Unis et dans d’autres lieux. Ce fut en 1910 à Copenhague, au Danemark, durant la IIe conférence Internationale Socialiste des Femmes, que Clara Zetkin – socialiste et féministe allemande- proposa la création d’un Jour International des Femmes annuel, en suivant l’exemple des femmes socialistes étasuniennes qui, dès 1908, organisaient un jour annuel National des Femmes (pour demander l’égalité économique et politique pour les femmes, pour dénoncer l’exploitation des travailleuses, demander le droit au vote, etc.)

Source : Sosmanif.info

Nov 252014
 

Polar pédagogique de santé publique : I.V.G la peur au ventre – Phil Marso

Éditions Megacom-ik – 15 € – 160 pages

 

Résumé : Devant l’enceinte d’une clinique les flics sont à cran. Spermato fait des siennes. Dix femmes sont retenues en otage à leur insu dans la salle d’attente des consultations.

Les autorités morales s’affrontent entre deux méthodes d’évacuation des lieux : La sortie de secours de l’I.V.G. en moins de douze semaines ? L’interminable encerclement de neuf mois en vue d’une fin pas toujours heureuse ? Le détective John Wilson Bred devra intervenir dans la négociation.

Ce polar humoristique publié en 1997 par l’auteur Phil Marso reste toujours d’actualité sur le droit à l’I.V.G en France. Un sujet délicat qui pour une fois est traité par un homme. L’I.V.G n’est pas qu’une affaire de femme, il doit se décider à deux, si possible !

I.V.G la peur au ventre est commandé régulièrement dans les lycées en France. Il a fait l’objet d’une étude et d’un débat auprès d’une école d’infirmière dans l’Est de la France.

L’ouvrage peut être commandé dans n’importe qu’elle librairie de France, ainsi que sur les sites marchands : Fnac, Decitre.

Vous pouvez aussi vous procurer l’ouvrage à la Boutique Megacom-ik 13 Bd Saint Marcel 75013 Paris – Tél : 09 53 92 53 17. Ouvert de 12h30 à 19h30 du mardi au samedi. Dimanche de 13h à 19h. Vous pourrez ainsi vous faire dédicacer l’ouvrage par l’auteur Phil Marso qui gère cette boutique atypique.

Nov 252014
 

Programme TV – Documentaire : La Loi

Mercredi 26 novembre 2014 – France 2 – 22h20

Présenté par Julian Bugier. Réalisé par Philippe Lallemant. Produit par MFP.

Le 26 novembre 1974, Simone Veil entrait à l’Assemblée Nationale pour faire voter une loi sur l’avortement.

Le 26 novembre prochain, quarante ans jour pour jour après ce moment historique, La soirée continue sera consacrée à « ces trois jours qui ont changé la vie des femmes ».


Suite à la diffusion du téléfilm La Loi réalisé par Christian Faure, Julian Bugier animera un débat. En présence de la comédienne Emmanuelle Devos, il donnera la parole en plateau à ces femmes qui ont avorté dans la clandestinité il y a plus de quarante ans. Contraintes de partir à l’étranger ou de faire appel à celles que l’on appelait les « faiseuses d’anges », elles se faisaient avorter au péril de leur vie.

Nous recevrons en plateau la famille de ces femmes décédées suite à un avortement clandestin.

Des médecins pratiquaient des IVG dans le plus grand secret au risque de tomber sous le coup de la loi, pourquoi prenaient-ils un tel risque ? Ils nous expliqueront dans quelles conditions se déroulaient les consultations ?
En présence d’un gynécologue, d’un représentant du Planning Familial, et de militantes qui se sont battues pour le vote de la loi Veil, nous nous replongerons dans le contexte historique de l’époque pour comprendre comment cette loi va révolutionner la vie des femmes mais aussi la société française tout entière.

Enfin, si l’IVG est aujourd’hui en France un droit à part entière, l’actualité de ces derniers mois a montré qu’en Europe certains pays avaient tenté de remettre en cause ce droit. Si la France ne semble pas menacée, certains considèrent qu’il ne faut pas baisser la garde. Nous leur donnerons la parole pour comprendre pourquoi l’IVG reste aujourd’hui encore un sujet qui fait débat.

Communiqué de presse France 2 – 10 novembre 2014

Nov 252014
 

Programme TV – Documentaire : La Loi

Mercredi 26 novembre 2014 – France 2 – 20h50

Présenté par Julian Bugier. Réalisé par Philippe Lallemant. Produit par MFP.

Série. Réalisé par Christian Faure. Créée par Fanny Burdino, Mazarine Pingeot et Samuel Doux. Musique de Charles Court. Produit par K’ien Productions. Avec la participation de France Télévisions. Avec Emmanuelle Devos (Simone Veil), Lorànt Deutsch (Dominique Le Vert), Flore Bonaventura (Diane), Lannick Gautry (Rémy) et Laure Killing (Françoise Giroud).

Le 29 novembre 1974, l’Assemblée adopte la loi légalisant l’IVG… Derrière ce texte, seule contre sa majorité et contre les relents d’antisémitisme, se tient une femme, Simone Veil. Le film retrace les trois jours de débats précédant le vote. Trois jours au cours desquels rien ne lui sera épargné : solitude, tractations politiques, débats ouverts, injures et violences faites à sa famille… Simone Veil restera pourtant digne et forte, consciente d’avoir entre ses mains l’avenir de centaines de femmes. Chaque année, beaucoup d’entre elles meurent sous les aiguilles de faiseuses d’anges.

Communiqué de presse France 2 – 10 novembre 2014

Nov 162014
 

Valerie Trierweiler : Le cynisme de Sarko !

« Sarkozy veut abroger la loi pour le mariage pour tous. Jusqu’où ira le cynisme politique? L’égalité des droits est un devoir pas une option. »

— Valerie Trierweiler (@valtrier) 15 Novembre 2014 – Twitter

 

Juin 032014
 

Sosmanif.info vous informe d’une manifestation ce mardi 3 juin 2014 :

Rassemblement à 11h place Joffre, face à la tour Eiffel, pour un pique-nique pique-nique géant à 11h.

Prises de parole sur la place Joffre avec animation musicale.

Après ce rassemblement, une manifestation partira en direction de Montparnasse.

Trajet / parcours: Départ de Pl. Joffre en direction de la Gare Montparnasse :

Av. Motte-Picquet –  A. de Tourville –  Bd des Invalides –  Bd. Montparnasse

Appel unitaire des organisations de retraités CGT, CFTC, FO, FSU, LSR, Solidaires, UNRPA, FGR

Alors que le pouvoir d’achat des retraités baisse depuis des années, le Gouvernement entend geler les pensions jusqu’en octobre 2015. C’est INACCEPTABLE !
Trop de retraités, et particulièrement des femmes, sont en dessous du seuil de pauvreté.

Il annonce d’autres mesures « d’économies » que nous ne pouvons accepter :

– 10 milliards « d’économies » pris sur l’assurance maladie : c’est une régression évidente dans l’accès aux soins !

– 11 milliards « d’économies » sur les autres secteurs de la protection sociale.

– 18 milliards « d’économies » sur le fonctionnement de l’Etat et 11 milliards pris sur les collectivités locales : c’est une nouvelle régression des services publics qui impactera l’ensemble de la société (recul des services de proximité, des transports…).

Les réactions négatives à ce plan d’austérité ont permis un infléchissement dérisoire pour les pensions inférieures à 1 200 €. L’éventuelle revalorisation du niveau de l’inflation au 1er octobre 2014 est tout à fait insuffisante et n’améliorera pas la situation des retraités concernés.

Pour nos Organisations, la retraite n’est pas un privilège ou une prestation sociale. Elle est un droit obtenu par le travail et son niveau est directement le résultat des rémunérations perçues pendant la vie professionnelle et le nombre d’années cotisées.

L’aggravation de la baisse du pouvoir d’achat des retraités ne résoudra en rien les difficultés financières des régimes de retraites, ni ne favorisera le retour de la croissance. Ce sont la création d’emplois, la revalorisation des salaires, l’égalité des salaires des femmes, l’arrêt des exonérations de cotisations, l’élargissement de l’assiette à tous les revenus distribués par les entreprises qui créeront les ressources nécessaires. La politique accroissant l’austérité appellera d’autres reculs, alimentera la spirale infernale de la baisse de la demande, de la récession, des suppressions d’emplois et des baisses de cotisations… Il est urgent de mettre en place d’autres orientations économiques et budgétaires et un autre partage des richesses.

Depuis 1986, les réformes se sont succédé pour durcir les conditions d’obtention de la retraite et réduire le niveau des pensions : passage de 10 à 25 ans pour les salariés du privé, indexation des retraites sur les prix et non sur les salaires, décote, allongement des durées de cotisation… suppression de la demi-part supplémentaire aux veufs et veuves, fiscalisation brutale du supplément de 10% pour les retraités ayant eu 3 enfants ou plus et, depuis le 1er avril 2013, instauration d’une taxe de 0,3% pour les retraités imposables. Cette contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie (CASA) a été de plus détournée de son affectation.

Refusons toute nouvelle dégradation. Pour nos Organisations, l’heure est à la mobilisation autour de ces revendications principales :

– Contre le gel des pensions et retraites.

– Pour l’amélioration du pouvoir d’achat de tous les retraités et le retour à la revalorisation annuelle des pensions et pensions de réversion.

– Pour que la Loi pour l’adaptation de la société au vieillissement soit déposée dès maintenant par le Gouvernement sur le bureau de l’Assemblée nationale, débattue et votée.

– Pour le développement de services publics de qualité, indispensables à l’ensemble des citoyens (transports, santé, etc…).

Nos Organisations vous appellent à intervenir par une mobilisation la plus large, LE 3 JUIN 2014 à PARIS.

Source : CGT Paris

Sep 182013
 

 

« On n’est plus attachés à nos privilèges qui nous rendent supérieurs qu’à nos droits qui nous égalisent. »

Gustave Parking – Twitter @gustaveparking – Mardi 17 septembre 2013