Fév 292016
 

Programme TV – Série TV – No Offence : Erreur sur la personne

Lundi 29 février 2016 – France 2 – 20h55

Série anglaise. D’après Paul Abbott. Scénario de Paul Abbott. Musique de Vince Pope. Produit par AbbottVision. Avec Joanna Scanlan (D.I. Viv Deering), Elaine Cassidy (D.C. Dinah Kowalska), Alexandra Roach (D.S. Joy Freers), Will Mellor (D.C. Spike Tanner), Paul Ritter (Randolph Miller), Colin Salmon (Detective Superintendent Darren Maclaren), Saira Choudhry (P.C. Tegan Thompson), Tom Varey (P.C. Stuart O’Connell), Ste Johnson (P.C. Jonah Mitchell) et Neet Mohan (P.C. Taz Ahmed).

Réalisé par Catherine Morshead et David Kerr. Scénario de Paul Abbott.

Erreur sur la personne

Dans un commissariat modeste d’un quartier démuni de Manchester, une bande de policiers se débrouillent avec les moyens du bord, tout en se demandant ce qu’ils ont bien pu faire pour atterrir dans ce « trou à rats ». Mais ce « trou à rats » n’est pas pour décourager ces flics apparemment mal assortis mais tenaces, qui s’attèlent tous les jours à la tâche herculéenne d’y faire régner l’ordre. La mission a pourtant de quoi effrayer même la plus motivée des jeunes recrues : laboratoires de drogue clandestins, pyromanes, néonazis et assassins notoires… Tel est le quotidien de cette équipe soudée dirigée par le commandant Vivienne Deering, elle-même redoutablement efficace mais complètement déjantée. Jusqu’au jour où un tueur en série particulièrement vicieux se met à sévir, et là, même ces flics endurcis et expérimentés commencent à perdre pied. Flanquée de ses deux fidèles adjointes, Dinah Kowalska, lieutenant aussi sensible qu’impulsive, et Joy Freers, tout récemment promue au rang de capitaine à la surprise générale, Deering a la lourde mission de résoudre cette affaire par tous les moyens possibles. Une chose est certaine : de toutes les ordures que nos flics ont l’habitude de côtoyer, celle-ci est de loin la plus déséquilibrée et va bouleverser leur vie de façon surprenante…

Pour traquer un tueur en série extrêmement pervers, le commandant Deering et son équipe se permettent tous les coups, même les moins orthodoxes.

Communiqué de presse France – Février 2016