Mai 212015
 

Anniversaire de la fin de la 2ème Guerre mondiale

En 1945 s’achevait une guerre qui avait, depuis six ans, ensanglanté le monde. Pas un continent n’a été épargné. L’Europe et singulièrement la France et sa capitale, ont été malheureusement au coeur des affrontements. 70 ans plus tard, la mémoire du conflit doit être d’autant plus intacte que le Monde s’est reconstruit en restant profondément affecté par l’horreur des combats et la barbarie des crimes.

La Mairie du 13e vous propose un programme complet d’expositions, d’initiatives à destination de la jeunesse, mais aussi une projection, une soirée de témoignage et des cérémonies, entre le 24 avril et le 18 juin 2015.

 Cérémonies officielles

Rendez-vous dans le hall de la Mairie du 13e.

26 avril – 10h45 : Journée nationale de la déportation
8 Mai – 10h45 : 70e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale
27 Mai* : Journée nationale de la résistance
18 Juin* : 75e anniversaire de l’appel de Charles de Gaulle

*L’horaire sera précisé ultérieurement.

 

Initiatives vers les jeunes et scolaires

La Mairie du 13e s’inscrit, avec le corps éducatif, dans la Grande Mobilisation de l’Ecole pour les Valeurs de la République, engagée par le gouvernement. Localement, il s’agit de valoriser le travail réalisé dans les écoles et de promouvoir de nouvelles initiatives.

  •  Visite guidée  de l’exposition en Mairie du 24 avril au 15 mai « Enfants juifs à Paris 1939-1945 » à laquelle sont invitées les écoles.
  • Exposition dans cinq écoles élémentaires : « Le 13e en résistance » : 47 avenue d’Ivry B ; Vulpian ; Baudricourt B ; 46 Jenner ; Küss.
  • Répertoire de chants mis à la disposition des professeurs de musique de la Ville de Paris afin qu’ils puissent y puiser des références au delà de l’Hymne National et de l’Hymne Européen. La pratique du chant joue un rôle dans le développement de la culture humaniste, notamment lorsque les textes sont explicités et mis en contexte par les professeurs des écoles. Le chant permettant aux élèves de prendre la parole et d’être ainsi les acteurs centraux des actions pédagogiques.
  • Intervention pédagogique de l’association L’Enfant et la Shoah Yad Ayeled en école et en centre de loisirs.

 Expositions

  • Exposition « Enfants juifs à Paris 1939-1945 »

Du 24 avril au 15 mai, Galerie Athéna, Mairie du 13e

Cette exposition invite à découvrir le quotidien des enfants juifs qui ont vécu pendant la Seconde Guerre mondiale en France. Les réseaux de sauvetage et de solidarité de Parisiens ont été déterminants dans la protection contre les rafles dont 11400 enfants ont été victimes, à Paris en majorité.

Chronologique et thématique, elle permet de prendre conscience des persécutions auxquelles les enfants juifs et leurs familles ont du faire face, et de rendre hommage aux Justes qui les ont aidés.

Exposition « Le 13e en Résistance »

Du 24 avril au 22 mai – Galerie Bièvre, Mairie du 13e et dans cinq établissements scolaires (47 avenue d’Ivry B – Vulpian – Baudricourt B – 46 rue Jenner – Küss)

A partir de documents du Musée de la Résistance Nationale et de l’exposition de l’ANACR, Association Nationale des Anciens Combattants, créée à la Mairie du 13e en 1994, nous vous proposons de découvrir les figures emblématiques de la résistance dans le 13e.

Exposition « A la Mémoire des enfants juifs déportés du 13e »

Du 24 avril au 15 mai – Antichambre, Mairie du 13e

Pendant dix ans l’AMEJD 13 Association pour la Mémoire des Enfants Juifs Déportés du 13e a consulté les registres des écoles : 233 enfants furent déportés. Des plaques commémoratives apposées sur la façade de 27 écoles rappellent l’identité de ces enfants. Une stèle édifiée dans le square de Choisy garde la mémoire de 37 enfants trop jeunes pour être scolarisés.

***

Événements

Projection de courts-métrages d’animation Disney ® datant de la Seconde Guerre mondiale

Mercredi 29 avril à 16h, salle des fêtes – Mairie du 13e 

Silly Symphonies de Walt Disney : « Donald à l’armée » (8min32), « A l’attaque » (7min27), « Blitz Wolf » (9min30), « Plutot Mascotte de l’armée » (6min56), « Plutot Soldat » (6min33).

Durée 45 mn. Entrée libre dans la limite des places disponibles

***

Soirée Histoire  – Conférence-témoignage de Henri Borlant

Jeudi 21 mai à partir de 18h45, salle des fêtes – Mairie du 13e

Seul survivant des 6000 enfants français déportés à Auschwitz en 1942, Henri Borlant offre, grâce à la Société d’Histoire et d’Archéologie du 13e un « jeudi de l’histoire » exceptionnel. Devenu un rendez-vous mensuel à la Mairie du 13e, il nous promet ici un témoignage d’une rare intensité.

18h45 : introduction en musique de la Chorale des enfants Baudrichoeur

19h : Conférence-témoignage de Henri Borlant

20h30 : échange avec le public

21h : signature de l’ouvrage « Merci d’avoir survécu » avec la participation de la librairie Les Oiseaux rares, située 1 rue Vulpian dans le 13e.

Source : Mairie du 13ème – Paris

Jan 272015
 
Programme TV – France 2 – Documentaire
Jusqu’au dernier – La Destruction des Juifs d’Europe 
«Les Disparus »
Mardi 27 janvier 2015 – France 2 – 23h25

Documentaire. Réalisé par William Karel et Blanche Finger. Narrateur Yvan Attal et Lambert Wilson. Produit par Zadig Productions et Looks Film. Avec la participation de France Télévisions, Toute l’histoire, TV5 Monde, UKTV et ZDFinfo. Avec le soutien de de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

Soixante-dix ans après la « libération » du camp d’Auschwitz, les huit volets sur la destruction des Juifs d’Europe explorent une histoire qui s’enracine bien avant le début du XXe siècle et se déploie aujourd’hui encore. Avec comme question centrale : non pas « pourquoi » mais  « comment » un tel crime a-t-il pu être mis en place. La série analyse chacune des trois entités du drame : les bourreaux et leurs complices, les victimes, et le reste du monde.
Drapeau Union Soviétique - URSS - 150 x 90 cm - 10 € - Boutique Megacom-ik - Paris 13e

Drapeau Union Soviétique – URSS – 150 x 90 cm – 10 € – Boutique Megacom-ik – Paris 13e

Devant l’avancée inexorable des Alliés, les Allemands éliminent les traces de l’extermination. Les survivants du ghetto de Varsovie, les détenus de Sobibor et Treblinka se soulèvent. Près de 2,7 millions de déportés périrent dans les camps d’extermination.
Communiqué de presse France 2 – 6 janvier 2015
Jan 272015
 
Programme TV – France 2 – Documentaire
Jusqu’au dernier – La Destruction des Juifs d’Europe 
«La mort en face »
Mardi 27 janvier 2015 – France 2 – 21h40

Documentaire. Réalisé par William Karel et Blanche Finger. Narrateur Yvan Attal et Lambert Wilson. Produit par Zadig Productions et Looks Film. Avec la participation de France Télévisions, Toute l’histoire, TV5 Monde, UKTV et ZDFinfo. Avec le soutien de de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

Soixante-dix ans après la « libération » du camp d’Auschwitz, les huit volets sur la destruction des Juifs d’Europe explorent une histoire qui s’enracine bien avant le début du XXe siècle et se déploie aujourd’hui encore. Avec comme question centrale : non pas « pourquoi » mais  « comment » un tel crime a-t-il pu être mis en place. La série analyse chacune des trois entités du drame : les bourreaux et leurs complices, les victimes, et le reste du monde.
A la fin de 1941, les dirigeants nazis organisent la “Solution Finale”. Les déportés sont exterminés dans les chambres à gaz des camps de Belzec, Sobibor, Treblinka et Auschwitz.
Communiqué de presse France 2 – 6 janvier 2015
Jan 272015
 
Programme TV – France 2 – Documentaire
Jusqu’au dernier – La Destruction des Juifs d’Europe 
« Jusqu’au cœur de la nuit »
Mardi 27 janvier 2015 – France 2 – 20h50

Documentaire. Réalisé par William Karel et Blanche Finger. Narrateur Yvan Attal et Lambert Wilson. Produit par Zadig Productions et Looks Film. Avec la participation de France Télévisions, Toute l’histoire, TV5 Monde, UKTV et ZDFinfo. Avec le soutien de de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

Soixante-dix ans après la « libération » du camp d’Auschwitz, les huit volets sur la destruction des Juifs d’Europe explorent une histoire qui s’enracine bien avant le début du XXe siècle et se déploie aujourd’hui encore. Avec comme question centrale : non pas « pourquoi » mais  « comment » un tel crime a-t-il pu être mis en place. La série analyse chacune des trois entités du drame : les bourreaux et leurs complices, les victimes, et le reste du monde.
1940. Paris est occupée et le régime de Vichy entame sa politique de collaboration. Le IIIe Reich envahit l’URSS en juin 1941. C’est le début de la Shoah par balles menée par les Einsatzgruppen.
Communiqué de presse France 2 – 6 janvier 2015
Sep 262013
 

Chronique concernant Elie Semoun :

« Invité Elie je t’aime car tu as toujours su railler avec talent et humour les préjugés racistes les plus pathétiques ! Tu n’as jamais plongé dans le communautarisme le plus facile comme tous les comiques troupiers de banlieue ! Certains l’ont fait et toi tu aurais pu, t’afficher dans la rue en vendant des jeans et des diamants à l’intérieur d’une Smart et en disant : Israël a raison, nique la Palestine… Mais tu ne l’as pas fait ! Comme quoi, on peut être de confession juive et pas complètement dégueulasse, n’en déplaise à certains ! »

Sébastien Tohen – Le Grand Journal – Canal + – Vendredi 20 septembre 2013