Nov 092017
 

Programme TV – Film : L’Affaire SK1

Jeudi 9 novembre 2017 – France 3 – 21h

Film de Frédéric Tellier. Avec Raphaël Personnaz, Nathalie Baye, Olivier Gourmet, Michel Vuillermoz, Adama Niane, Christia Theret, Thierry Neuvic, William Nadylam. Sortie le 7 janvier 2015 – Durée : 2h.

Paris 1991, une jeune étudiante est retrouvée sauvagement assassinée dans son appartement. Le jeune inspecteur Franck Magne est affecté à la Police Judiciaire dans les fameux locaux 36 Quai des Orfèvres. Son chef Carbonnel lui demande d’étudier le dossier de la victime avec ses yeux neufs. Une affaire non élucidée qui a secoué tout le reste de l’équipe en place. Un autre meurtre similaire au premier, éveille chez Magne une hypothèse : A-t-on affaire à un tueur en série, le premier du genre en France ?

« L’affaire SK1 » relate la traque de Guy Georges surnommé le tueur de l’Est parisien. Ici, pas de scène démonstrative d’un tueur en série à l’américaine pour étoffer un thriller. On voit parallèlement le travail de fourmi des flics sur huit années de traque et les avocats de la défense au palais de justice à Paris en mars 2001, défendre un présumé coupable.

Le film est haletant dans son déroulement de l’enquête avec les fausses pistes, le tâtonnement de la recherche ADN. Les questions existentielles des avocats qui doivent défendre un monstre. Deux heures passionnantes, mais glaçantes à la fois !

Phil Marso – 15 janvier 2015 – www.walkmovie.info

Fév 102015
 

Film de Martin Bourboulon. Avec Marina Foïs, Laurent Lafitte, Alexandre Desrousseaux, Anne Lemarchand, Achille Potier, Judith El Zein, Michaël Abiteboul, Vanessa Guide, Michel Vuillermoz – 1h25 – Sortie le 4 février 2015.

Un mariage heureux peut-être un divorce exemplaire, c’est du moins ce qu’espèrent Florence et Vincent Leroy. Sauf qu’ils ont trois mômes insupportables ! Qui va avoir la garde des enfants ? À moins que l’on préfère une garde alternée ? Le hic c’est que Florence ingénieur en chantier éolienne est promue pour un poste au Danemark. Vincent doit faire une mission humanitaire, le rêve de toute une vie en tant que médecin. Cela tombe aux mêmes dates, il va falloir donc s’entredéchirer pour éviter d’avoir à boulets les sales gosses. Une seule solution : être le parent le plus odieux. Est-ce un rôle difficile quand on a toujours été un papa, une maman irréprochable ?

« Papa ou Maman » est une excellente comédie sur le divorce, mais cette fois-ci traité sous un angle nouveau. Ce qui fait l’originalité du scénario avec cerise sur le gâteau : les mômes sont des têtes à claques ! Ici, on pousse à l’exagération sur le ton limite de l’humour noir. Les gags défilent sur un bon rythme, même si certaines situations paraissent invraisemblables. Ce film est par contre déconseillé aux personnes en plein divorce ou qui ont très mal vécu la séparation. Marina Foïs joue pour une fois avec justesse sans en faire des tonnes et Laurent Lafitte très classe ! Quant aux mômes, ils sont transparents et manquent de place dans le scénario pour montrer leurs vrais talents. 1h25, ce qui explique sans doute la faiblesse de leur rôle. « Papa ou Maman » a reçu le Prix Public studio Ciné Live au Festival International du film de comédie de l’Alpe d’Huez 2015, ce qui est amplement mérité pour son avalanche de bonne humeur.

Phil Marso – 10 février 2015 – Source : Walkmovie.info

Jan 152015
 

Film de Frédéric Tellier. Avec Raphaël Personnaz, Nathalie Baye, Olivier Gourmet, Michel Vuillermoz, Adama Niane, Christia Theret, Thierry Neuvic, William Nadylam. Sortie le 7 janvier 2015 – Durée : 2h.

Paris 1991, une jeune étudiante est retrouvée sauvagement assassinée dans son appartement. Le jeune inspecteur Franck Magne est affecté à la Police Judiciaire dans les fameux locaux 36 Quai des Orfèvres. Son chef Carbonnel lui demande d’étudier le dossier de la victime avec ses yeux neufs. Une affaire non élucidée qui a secoué tout le reste de l’équipe en place. Un autre meurtre similaire au premier, éveille chez Magne une hypothèse : A-t-on affaire à un tueur en série, le premier du genre en France ?

« L’affaire SK1 » relate la traque de Guy Georges surnommé le tueur de l’Est parisien. Ici, pas de scène démonstrative d’un tueur en série à l’américaine pour étoffer un thriller. On voit parallèlement le travail de fourmi des flics sur huit années de traque et les avocats de la défense au palais de justice à Paris en mars 2001, défendre un présumé coupable. Le film est haletant dans son déroulement de l’enquête avec les fausses pistes, le tâtonnement de la recherche ADN. Les questions existentielles des avocats qui doivent défendre un monstre. Deux heures passionnantes, mais glaçantes à la fois !

Phil Marso – 15 janvier 2015

Source : Walkmovie.info

boutiquemegacomik06

La Boutique Megacom-ik propose des DVD d’occasion à 3 €