Sep 272013
 
V pour Vendetta - Film de James McTeigue - 2006

V pour Vendetta – Film de James McTeigue – 2006

Evey Hammond (Nathalie Portman)

V (Hugo Weaving)

 

Evey : Qui êtes-vous ?

V : Qui ? « Qui » n’est autre que la forme qui résulte de la fonction de « Qu’est-ce que », et ce que je suis c’est un homme sous un masque.

Evey : Ça, je le vois.

V : De toute évidence. Je ne mets pas en doute ton sens de l’observation, je ne fais que mettre en exergue le paradoxe qui est de demander à un homme masqué qui il est.

Evey : Oh ? D’accord.

V : Mais en cette nuit des plus favorables, daigne me permettre, à défaut d’un banal sobriquet, de te présenter les caractéristiques de ce dramatis personae. Voilà ! Vois en moi l’image d’un humble vétéran de vaudeville, distribué vicieusement dans les rôles de victime et de vilain par les vicissitudes de la vie. Ce visage, plus qu’un vil vernis de vanité, est un vestige de la vox populi aujourd’hui vacante, évanouie. Cependant, cette vaillante visite d’une vexation passée se retrouve vivifiée et a fait vœu de vaincre cette vénale et virulente vermine vantant le vice et versant dans la vicieusement violente et vorace violation de la volition. Un seul verdict : la vengeance. Une vendetta telle une offrande votive mais pas en vain car sa valeur et sa véracité viendront un jour faire valoir le vigilant et le vertueux. [Il rit] En vérité, ce velouté de verbiage vire vraiment au verbeux alors laisse-moi simplement ajouter que c’est un véritable honneur que de te rencontrer. Appelle-moi V.

Evey : Êtes-vous une sorte de malade mental ?

« V pour Vendetta » de James McTeigue (2006) adapté par les Wachowski du comic V pour Vendetta d’Alan Moore et David Lloyd. Avec Nathalie Portman, Hugo Weaving, Stephen Rea, John Hurt, Stephen Fry.

Sep 262013
 
V pour Vendetta - Film de James McTeigue - 2006

V pour Vendetta – Film de James McTeigue – 2006

Evey Hammond (Nathalie Portman) en voix off :

« Souviens-toi, souviens-toi de ce 5 novembre, de ses Poudres et sa Conspiration. Souviens-toi de ce jour, souviens-t’en, à l’oubli je ne peux me résoudre.

Mais qu’en était-il de l’homme ?

Je sais qu’il s’appelait Guy Fawkes et je sais qu’en 1605, il tenta de faire exploser le Palais du Parlement. Mais qui était-il vraiment ? Comment était-il ?

On nous dit de nous souvenir de l’idée et non de l’homme, parce qu’un homme peut échouer. Il peut être arrêté, il peut être exécuté et tomber dans l’oubli. Alors qu’après 400 ans, une idée peut encore changer le monde. Je connais d’expérience le pouvoir des idées. J’ai vu des hommes tuer en leur nom et mourir en les défendant. Mais on ne peut embrasser une idée. On ne peut la toucher ou la serrer contre soi. Les idées ne saignent pas, elles ne ressentent pas la douleur, et elles ne peuvent aimer. Et ce n’est pas une idée qui me manque, c’est un homme. Un homme qui m’a fait me souvenir du 5 Novembre. Un homme que je ne me résoudrai jamais à oublier. »

« V pour Vendetta » de James McTeigue (2006) adapté par les Wachowski du comic V pour Vendetta d’Alan Moore et David Lloyd. Avec Nathalie Portman, Hugo Weaving, Stephen Rea, John Hurt, Stephen Fry