Juin 262015
 

Topfooteux.com vous propose de suivre la Coupe du Monde Féminin 2015 de football qui se déroule au Canada du 6 juin au 5 juillet 2015. Vingt quatre pays sont qualifiés dont la France. Voici les matches des quart de finale qui regroupe 8 équipes encore dans la course au titre : Allemagne, France, Chine, États-Unis, Angleterre, Canada, Australie… L’Allemagne rencontre la France en quart de finale le vendredi 26 juin 2015 à 22h (Heure française) en direct sur W9 :

Composition des équipes :

Allemagne : Angerer (capitaine) – Maier, Krahn, Henning, Kemme – Laudehr, Goessling, Leupolz, Popp – Sasic, Mittag. – Entraineur : Neid.

France : Bouhaddi – Houara – d’Hommeaux, Georges, Renard (capitaine), Boulleau – Thomis, Henry, Abily, Necib – Le Sommer, Delie. Entraineur : Bergeroo.

***

La France en match amicale l’avait remporté récemment 2/0 face à l’Allemagne. L’Allemagne est actuellement N°1 au classement FIFA. Les Bleues devront hausser le ton à l’entame du match et confirmer la fluidité, la vitesse retrouvées lors du match contre la Corée du Sud.

En cas de victoire, la France affrontera le vainqueur entre la Chine et les États-Unis.

Programme TV – Coupe du Monde Féminine 2015

Vendredi 26 juin 2015 – W9 – 22h (Heure française)

Olympic StadiumMontréal

Allemagne 1 – 1 France

Buts : Necib 64′ – Sasic (Pénalty) – L’Allemagne s’impose aux tirs au but : 5/4

La France a dominé durant la partie du match et méritait d’être en demi-finale. Pas mal de fautes d’arbitrages avec notamment un pénalty très discutable donné à l’Allemagne. Ce qui a sans manqué dans ce match, c’est l’efficacité devant le but allemand. Nacib rate une belle occasion dès les premières minutes du match. Les Bleues ont montré des qualité techniques et une rapidité dans les passes qui ont fait plaisir à voir. N’en doutons pas que match est une référence pour populariser d’avantage le football féminin en France. Notre pays organise la 8ème Coupe du Monde Féminine en 2019.  

Philippe Bergeroo :

Nous avons été à la hauteur d’un grand adversaire, c’est certain, mais nous avons perdu. Nous sommes les seuls responsables de cette défaite et nous perdons ce match sur toutes les occasions que nous n’avons pas réussi à mettre au fond. L’erreur de Claire Lavogez n’est que l’un des nombreux événements de ce match et c’est plus un exploit de la gardienne adverse qu’une erreur de la part de Claire. Je suis très déçu pour les filles. Nous avons manqué d’expérience dans certaines phases de jeu. Devant une équipe aussi efficace et puissante que l’Allemagne, tout cela ne pardonne pas.